email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2013 Marché

Les films les plus recherchés à l’EFM

par 

- Gloria réalise les meilleures ventes du Marché du film européen de Berlin

Les films les plus recherchés à l’EFM

Alors que les agents de vente commencent à démonter leurs stands dans le bâtiment Martin-Gropius, le European Film Market continue.  Les offres doivent être examinées et de nombreux détails abordés avant de finaliser les contrats. Le film chilien en compétition Gloria [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 est non seulement pressenti pour l’Ours d’Or mais il détient également le record des ventes à l’EFM cette année. Les français de Funny Balloons ont pu vendre d’emblée à une douzaine de territoires cette comédie sur une divorcée de 58 ans qui cherche l’amour. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Divers distributeurs allemands de cinéma d’auteur se sont lancés dans une course à la surenchère sur Gloria, qui a été remporté par Alamode Film. "C’est absurde de signer un contrat à six chiffres sur un film d’Amérique latine", a déclaré Stefan Paul, d’Arsenal Film. "Nous avons donc décidé de nous retirer." Gloria a été sélectionné par des distributeurs de films d’auteur dans tous les marchés clé d’Europe et notamment la France (Ad Vitam), la Grande-Bretagne (Network Releasing), le Benelux (Wild Bunch Benelux), l’Espagne (Vertigo) et la Suisse (Filmcoopi).

D’autres films à avoir réalisé de très bonnes ventes sont les titres en compétition The Nun [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Camille Claudel 1915 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bruno Dumont
fiche film
]
, An Episode in the Life of an Iron Picker [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Danis Tanović
fiche film
]
et Before Midnight [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
. "Il est beaucoup plus facile de vendre un film présenté dans le cadre du programme officiel du festival, où il suscite bien plus d’attention", a affirmé Paola Corvino, directrice de la société italienne de ventes internationales Intramovies. "Si un film est projeté lors d’un marché du film devant un petit nombre de personnes seulement, cela ne vaut pas la peine de payer un forfait de 1000 euros." Paola Corvino a suggéré que l’EFM se consacre uniquement aux projections pendant les deux ou trois premiers jours avant de se lancer dans les arrangements et les tractations. Parmi les titres les plus porteurs qu’Intramovies a vendu à divers territoires européens, on compte le film dramatique italien Ali a les yeux bleus, la comédie Tutti i santi giorni de Paolo Virzi et Russendisko.

"Nous essayons d’être aussi diplomatiques que possible lorsque nous établissons la programmation des films du Marché", a souligné la directrice de l’EFM Beki Probst. Mais avec un total de 1150 projections à l’EFM, il est devenu impossible de répondre à toutes les demandes. La plage horaire la plus demandée pour les films se situe entre 11h et 15h car elle n’interrompt ni le petit déjeuner, ni le déjeuner, ni l’apéro qui démarre à partir de 17h. "Le festival est en train d’étudier la possibilité de mettre en place des vidéos à la demande", a ajouté Beki Probst. "Mais la VOD ne serait qu’un complément, pour un acheteur qui aurait raté une séance. Les distributeurs veulent voir comment les autres acheteurs réagissent aux films."

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy