email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION France

Assayas, Ceylan et Ameur-Zaimeche pour Arte France Cinéma

par 

- La filiale cinéma de la chaîne franco-allemande soutiendra Sils Maria, Sommeil d’hiver et Histoire de Judas Iscariote

Assayas, Ceylan et Ameur-Zaimeche pour Arte France Cinéma

Piloté par Olivier Père, Arte France Cinéma a sélectionné trois nouveaux projets qu’elle soutiendra en coproduction et préachat : Sils Maria (titre provisoire) d’Olivier Assayas, Sommeil d’hiver du Turc Nuri Bilge Ceylan et Histoire de Judas Iscariote de Rabah Ameur-Zaimeche.

Produit par Charles Gillibert, Sils Maria d’Olivier Assayas (photo) sera tourné l’été prochain en Allemagne et en Suisse avec au casting Juliette Binoche
 (actuellement à l’affiche dans Camille Claudel 1915 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bruno Dumont
fiche film
]
et qui a déjà tourné pour le cinéaste dans L’heure d’été [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) et l’Australienne Mia Wasikowska
. Le scénario est centré sur Maria Enders, une actrice au sommet d’une carrière internationale. 20 ans après avoir connu le succès en interprétant Sigrid, la toute jeune fille qui fascine et conduit au suicide Helena, une femme mûre, elle se retrouve est confrontée à cette même pièce, mais de l’autre côté de la barrière. Acceptera-t-elle d’être à son tour la victime, acceptera-t-elle de faire face à des doutes, des questions, des insécurités aussi, qui sont ceux de l’âge mûr, et qu’elle avait jusque- là esquivés ? Pour mémoire, Olivier Assayas a participé trois fois à la compétition cannoise (en 2000, 2002 et 2004) et une fois à la compétition vénitienne (en 2012 avec Après mai [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Olivier Assayas
fiche film
]
).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Arte France Cinéma a également sélectionné Sommeil d’hiver du Turc Nuri Bilge Ceylan qui sera produit côté français par Memento Films. Le film dont le tournage a démarré en février et se terminera en mai en Turquie, a comme personnage principal Aydin, un comédien à la retraite tenant un petit hôtel en Anatolie centrale avec sa jeune épouse Nihal, dont il s’est sentimentalement éloigné, et sa sœur Necla qui souffre encore de son récent divorce. En hiver, la neige recouvre la steppe et l’ennui ravive les rancœurs, poussant Aydin à partir. Une intrigue que le réalisateur (quatre fois sélectionné en compétition à Cannes, Grand Prix avec Uzak en 2003 – également vainqueur de l’interprétation masculine-, Prix de la mise en scène avec Les trois singes en 2008, et Grand Prix en 2011 avec Il était une fois en Anatolie [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) traitera à travers le prisme de "cet acharnement vain qu’ont les hommes à poursuivre leurs efforts sans jamais baisser les bras et ce malgré la solitude, la tristesse parfois et les rebondissements tragi-comiques qui les mènent vers leurs destinées."

Le troisième projet sélectionné est Histoire de Judas Iscariote de Rabah Ameur-Zaimeche qui sera le 5ème long du cinéaste révélé en 2002 par Wesh, Wesh, qu’est-ce qui se passe ? et passé en suite par le Certain Regard cannois (Bled Number One [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
en 2006), la Quinzaine des réalisateurs (Dernier Maquis [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
en 2008) et la compétition à Locarno (Les chants de Mandrin [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
en 2011). Son prochain opus, qui sera produit par Sarrazink et tourné à l’automne prochain avec le chanteur Arthur H au casting, se lancera dans une approche historique moderne du Judaïsme antique et du christianisme primitif qui réhabilitera Judas, victime au même titre que Jésus des jeux de pouvoir, de la peur et de l’ignorance. Le scénario ? En Judée, sous l’occupation des forces romaines, vit une communauté d’hommes et de femmes réunie autour du rabbin Jésus de Nazareth qui sidère les foules. Quand Jésus chasse les marchands du temple, Judas Iscariote, disciple bien-aimé et intendant, se révèle être le gardien des paroles du maître...

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy