email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Allemagne

In the Name Of... triomphe au Festival du film féminin de Dortmund et Cologne

par 

- Le film polonais en compétition à Berlin a raflé le grand prix, mais les réalisatrices des Pays-Bas se sont bien illustrées

In the Name Of... triomphe au Festival du film féminin de Dortmund et Cologne

Le Festival du film féminin de Dortmund et Cologne, qui s'est ouvert le 9 avril sur la projection de Ginger & Rosa [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l'Anglaise Sally Potter, s'est achevé dimanche sur la victoire du film polonais In the Name Of... [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Malgorzata Szumowska
fiche film
]
(photo), de Małgoska Szumowska. Ce titre au sujet tabou, déjà apprécié lors de sa projection en compétition à Berlin, a remporté les 25 000 euros du Prix du meilleur long métrage de réalisatrice, dont 10 000 euros à destination du distributeur allemand du film, Salzgeber, qui le lancera outre-Rhin avant la fin de l'année. Le jury a apprécié son courage, son réalisme et son angle spirituel sur "un système qui ne laisse pas de place à l'amour et à la sexualité", ainsi que son profond humanisme. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le film de Szumowska l'a emporté sur les sept autres films de la compétition internationale, notamment Les Enfants de Sarajevo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Aida Begić
fiche film
]
 de la Bosniaque Aida Bejic, The Dead and the Living [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Barbara Albert
fiche film
]
 de l'Autrichienne Barbara Albert ou encore les titres hollandais Jackie [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 d'Antoinette Beumer, un road movie interprété par Carice et Jelka van Houten ainsi que par la star Holly Hunter qui a conquis le coeur et le Prix du public (1000 €), et Snackbar [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Meral Uslu, qui a obtenu une mention spéciale parce que "dans son rythme et son énergie agressive comme dans ses moments calmes", il "donne une voix" à toute une génération d'immigrés.

Le cinéma hollandais au féminin a aussi été salué à travers le Prix d'honneur du documentaire de Dortmund (10 000 euros) accordé à Heddy Honigmann pour l'ensemble de son oeuvre.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy