email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SORTIES France

Orléans : Jeanne d’Arc la strip-teaseuse

par 

- Découvert à Locarno et distribué en salles par Independencia, le moyen métrage de Virgil Vernier confirme un talent très prometteur

Orléans : Jeanne d’Arc la strip-teaseuse

Dévoilé l’été dernier à Locarno dans la section Cinéastes du Présent et présenté dans plusieurs autres festivals (Premiers Plans d’Angers, IndieLisboa, Bafici, Belfort, Montréal), Orléans [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Virgil Vernier sera lancé demain dans les salles françaises par Independencia Distribution. Phénomène assez rare, cette sortie salle d’un moyen-métrage (58m30s) confirme le talent d’un cinéaste remarqué avec ses courts (nominé au César 2012 pour Pandore, Quinzaine des réalisateurs 2009 avec Thermidor) et qui va tourner cet été son premier long : Mercuriales (produit comme Orléans par Kazak Productions - soutenu par l’avance sur recettes du CNC, Arte France Cinéma, la région Centre et le TorinoFilmLab).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Tourné en quatre jours et demi, Orléans a pour cadre la ville du même nom et suit Joane (Andrea Brusque) et Sylvia (Julia Auchynnikava), qui ont 20 ans et travaillent comme danseuses dans un club de strip-tease à la sortie de la ville. Dans le centre, c’est la période des célébrations de Jeanne d’Arc. Les deux filles vont se retrouver plongées au milieu de ces étranges festivités.

"Dans l’histoire de Jeanne d’Arc, c’est juste le récit dans ses grandes lignes qui m’intéresse: une fille entend des voix, part libérer une ville, meurt au milieu des flammes" explique Virgil Vernier. "Orléans, c’est plutôt une tentative de parallèle entre Jeanne d’Arc et une fille des années 2010 : la génération qui vient après la décennie de la télé-réalité. J’ai pensé à ces filles pour lesquelles la capitale est une promesse scintillante. Je me suis demandé ce qu’avait Jeanne d’Arc dans la tête quand elle a décidé de quitter sa province. Quel fantasme l’a envahi au point que, comme possédée, elle n’ait plus peur de rien, que rien ne paraisse trop grand pour elle."

A signaler aussi les sorties de L’intervallo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Leonardo Di Costanzo
fiche film
]
de l’Italien Leonardo Di Costanzo, belle découverte de la section Orizzonti à la Mostra de Venise (Bellissima Films sur 13 copies) et du documentaire The Lebanese Rocket Society [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Khalil Joreige
fiche film
]
du duo Joana HadjithomasKhalil Joreige (voir l’interview vidéo - Urban Distribution sur 7 copies).

Parmi les autres nouveautés qui débarqueront à l’affiche demain figurent les comédies françaises Mohamed Dubois [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Ernesto Ona (avec Eric Judor et Sabrina Ouazani – Wild Bunch Distribution), La fleur de l’âge [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Nick Quinn (article - Mars Distribution sur 131 copies) et Denis [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Lionel Bailliu (avec Fabrice Eboué, Jean-Paul Rouve et Audrey Dana – distribution SND). A noter aussi Les yeux fermés [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jessica Palud (White Pictures), Pari(s) d’exil de Zirek (distribution ZA) et la coproduction canado-française Upside Down [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
de Juan Solanas (sortie Warner).

Au box-office, les comédies françaises tirent profit des vacances scolaires avec Les profs [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Pierre-François Martin Laval à 1,63 million d’entrées en 12 jours et Les gamins [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d’Anthony Marciano à 765 000 dans le même laps de temps. L’écume des jours [+lire aussi :
bande-annonce
making of
interview : Michel Gondry
fiche film
]
de Michel Gondry (interview vidéo) a démarré à 297 000 spectateurs en cinq jours et La cage dorée de Ruben Alves à 216 000. Enfin, le film d’animation Tad L’explorateur à la recherche de la cité perdue [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l’Espagnol Enrique Gato pointe à 157 000 entrées en 12 jours.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy