email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SORTIES Belgique

Pas facile tous les jours d’être supporter du Standard

par 

- Ne vous fiez pas à son titre : Je suis supporter du Standard, 1er long métrage du comédien Riton Liebman, est une pure comédie romantique doublée d’une ode à Bruxelles

Pas facile tous les jours d’être supporter du Standard

Milou a bien des soucis dans la vie : il passe un peut trop de soirées seul devant sa télé à manger des raviolis à même la boîte, ses relations avec sa famille sont sérieusement conflictuelles, quant à celles avec les filles n’en parlons pas. La situation va de mal en pis, jusqu’au jour où il se fait virer, et où il grille définitivement ses chances avec Martine (Léa Drucker), avec qui le courant semblait pourtant bien passer. Milou a définitivement un problème. Milou est footballique : à dépendance pathologique, cure drastique. Milou entreprend, avec le soutien de Lakdar (Samir Guesmi), entreprend une cure de désintoxication : fini le Standard de Liège, les soirées au Stade, et les virées avec son pote Looping (David Murgia). Milou est prêt à tout pour prendre sa vie en main, et reconquérir le cœur de sa belle.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Une comédie romantique, voilà ce que cache Je suis supporter du Standard [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
. Si Riton Liebman s’offre quelques scènes de stade dans les premières minutes du film, sa vraie quête, c’est celle de l’amour. Milou, accro à sa dulcinée, est vite prêt à abandonner le Standard, mais une dépendance n’en chasse pas une autre aussi facilement. S’en suivent quelques rebondissements classiques de comédie romantique, ponctués de caméos savoureux. Riton Liebman, que l’on connaît surtout pour sa carrière de comédien en France, revient sur sa terre natale pour sa première réalisation, et offre une variation douce-amère sur l’histoire d’un homme-enfant qui va devoir grandir pour conquérir l’amour. Le film est produit par Julien Berlan (1.85 Films), et coproduit par Chic Films en France. Tourné presque intégralement en Belgique, il est porté dans le plat pays par La Parti, avec le soutien du CNC et du CCA. Le film est sorti la semaine dernière en France, distribué par Urban Distribution, et sort cette semaine dans 19 salles belges, porté par O’Brother

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy