email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS France

Italiens en vitrine à Paris

par 

Naissance annoncée mardi 25 mars à Rome du festival «Les Italiens», une manifestation culturelle franco-italienne dont la première édition se déroulera à Paris à partir du 23 septembre 2003. Lancé par le metteur en scène Maurizio Scaparro, ce festival qui s'étalera sur plus de deux mois permettra au public français de découvrir le théâtre, la poésie et le cinéma italien.

Côté 7e art, la première édition organisée au cinéma Le Latina, dans le quartier du Marais, consacrera des rétrospectives aux réalisateurs Lucchino Visconti, Roberto Rossellini ou Ettore Scola, des conférences-débats sur les thèmes des acteurs comiques de la péninsule (Toto, Alberto Sordi, Massimo Troisi, Roberto Benigni) et des comédiens français d'origine italienne (Lino Ventura, Serge Reggiani et Yves Montand).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Révélé lors d'une conférence de presse qui s'est tenue à l'ambassade de France à Rome, le programme n'est cependant pas encore définitivement arrêté et la projection de longs-métrages italiens contemporains n'est pas à exclure. Une bonne occasion pour les cinéastes transalpins de créer l'évènement à Paris puisqu'en 2002, seulement 12 films italiens ont été distribués en France avec des résultats assez décevants au box office: Juste un baiser (210 000 spectateurs), Callas forever [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(200 000), la folie des hommes (70 000), Le sourire de ma mère [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(50 000), Le métier des armes (24 000), Tableau de famille (23 000), Le sang des innocents (22 000), Les cent pas (20 000), Angela [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(16 000), Zeno le parole di mio padre (8000), Vers la révolution en 2CV (7000) et Une longue, longue nuit (1000). Des scores pulvérisés en un seul film sorti le 3 janvier 2003, Respiro [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
qui a déjà atteint 570 000 entrées.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.