email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS France

Valeria Bruni Tedeschi et Andreas Dresen à l’honneur à la Rochelle

par 

- Près de 250 films au programme du 28 juin au 8 juillet et des hommages également à Jose Luis Guerin et à Eddy Honigmann

Valeria Bruni Tedeschi et Andreas Dresen à l’honneur à la Rochelle

Alors que dans la capitale débute ce vendredi le Festival Paris Cinéma (lire l’article), la province française est aussi gâtée en termes de cinéphilie avec le 41ème Festival International du Film de la Rochelle qui démarre également aujourd’hui avec un très copieux programme de près de 250 films à l’affiche jusqu’au 8 juillet.

L’événement organisée dans la cité de Charente-Maritime propose notamment un hommage à l’actrice-réalisatrice française d’origine italienne Valeria Bruni Tedeschi avec entre autres son dernier opus découvert en compétition à Cannes, Un Château en Italie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Valeria Bruni Tedeschi
fiche film
]
(lire la critique et l’interview).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Le Festival de la Rochelle rendra aussi hommage au cinéaste allemand Andreas Dresen qui s’est s’imposé au niveau international à travers des longs comme Willenbrock, Grill Point [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
ou les deux films sélectionnés (et vainqueur pour le second) en 2008 et 2011 au Certain Regard cannois : Septième Ciel [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Pour lui [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
.

A noter également au rayon des hommages ceux consacrés à l’Espagnol Jose Luis Guerin (En construcción, Dans la ville de Sylvia), figure majeure de l’avant-garde catalane, et à la documentariste hollandaise d’origine péruvienne Eddy Honigmann.

Dans la section Ici et ailleurs seront présentés une quarantaine de films, dont 12 productions européennes arrivant en droite ligne du Festival de Cannes : Michael Kohlhaas [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Arnaud des Pallières
fiche film
]
d’Arnaud des Pallières (lire la critique et voir l’interview video), Grisgris [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Mahamat-Saleh Haroun (critique), Grand Central [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rebecca Zlotowski
fiche film
]
de Rebecca Zlotowski (critique), Suzanne [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Katell Quillévéré
fiche film
]
de Katell Quillévéré (critique et interview vidéo), Tip Top [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Serge Bozon
fiche film
]
de Serge Bozon (critique et interview vidéo), La Bataille de Solférino de Justine Triet, Henri [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Yolande Moreau
fiche film
]
de la Belge Yolande Moreau (critique), La Danza de la Realidad [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d’Alejandro Jodorowsky (critique) et Salvo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Fabio Grassadonia et Anton…
fiche film
]
du duo italien Fabio Grassadonia - Antonio Piazza, sans oublierles documentaires L’Image manquante [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Rithy Panh, L’Escale [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Kaveh Bakhtiari (critique) et Le Dernier des injustes de Claude Lanzmann.

A signaler également au même programme entre autres La Vie domestique [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(article) de la Française Isabelle Czajka, Le Prochain film de son compatriote René Féret, Alabama Monroe [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Felix van Groeningen
interview : Felix Van Groeningen
interview : Felix Van Groeningen
fiche film
]
du Belge Felix Van Groeningen, Bellas Mariposas [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l’Italien Salvatore Mereu (interview), Circles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Srdan Golubovic
fiche film
]
du Serbe Srdan Golubovic, Meteora [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Grec Spiros Stathoulopoulos (critique), Layla [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Allemande Pia Marais (critique), La Tour de guet de la Turque Pelin Esmer et My Dog Killer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de la Slovaque Mira Fornay (interview).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy