email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

VENISE 2013 Sélection Officielle

Une Mostra pure et dure

par 

- Le directeur Alberto Barbera présente sa sélection pour le plus vieux festival du monde, dominée par des thèmes forts en phase avec la crise que traverse la société.

Une Mostra pure et dure

Une Mostra dominée par des thématiques fortes, des films qui — à plusieurs exceptions près — reflètent les nombreuses crises d’aujourd’hui, économiques et sociales, sans donner beaucoup de signes d’optimisme.

Venise 2013 s’ouvre avec deux stars hollywoodiennes en 3D : Sandra Bullock et George Clooney dans le fantastico-scientifique Gravity de Alfonso Cuarón. La 3D s’invite également à la clôture avec le docu-fiction franco-brésilien Amazonia et les lunettes seront aussi de rigueur pour le film d’animation japonais Space Pirate Captain Harlock de Aramaki Shinji. Mais le directeur Alberto Barbera ne cache pas un recueil d’histoires de grandes souffrances, prostitution, pédophilie, homophobie, violences envers les femmes et de fragmentation du noyau familial, comme si l’état de la famille symbolisait l’absence de confiance et la crise de valeurs que notre société traverse.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La nouveauté la plus marquante vient des deux documentaires présents en compétition : The Unknown Known du grand Errol Morris qui a interviewé l’ex secrétaire à la défense américaine, Donald Rumsfeld, et Sacro GRA de Gianfranco Rosi, un des documentaristes italiens les plus célébré.

Le cinéma indépendant nord américain est bien présent en compétition avec Child of God de James Franco, Joe de David Gordon Green, Night Moves de Kelly Reichardt et Parkland de Peter Landesman tandis que de nombreux titres britanniques témoignent de la nouvelle vigueur du cinéma UK : Stephen Frears avec Philomena, interprété par Judi Dench, Tracks de John Curran, Terry Gilliam avec la co-production UK/USA The Zero Theorem avec Christoph Waltz et Jonathan Glazer avec Under the Skin

Le cinéaste Gianni Amelio est de retour sous la bannière italienne avec L'Intrepido mettant en scène Antonio Albanese dans le rôle principal. Toujours pour l’Italie, l’excellente metteuse en scène Emma Dante fait ses débuts au cinéma avec Via Castellana Bandiera. La polémique entoure l’absence de Anni Felici, le dernier film de Daniele Luchetti qui aurait préféré Toronto en raison du mauvais accueil que lui a réservé la Mostra il y a plusieurs années.

La France est représentée en compétition par Philippe Garrel qui dirige une fois de plus son fils Louis face à Anna Mouglalis dans La Jalousie. L’Hexagone est aussi présent à travers des coproductions tournées par l’Israélien Amos Gitai (Ana Arabia), l’Algérien Merzak Allouache (Les Terrasses) et le Canadien Xavier Dolan (Tom à la Ferme).

L’Europe fédère le Grec Alexandros Avranas (Miss Violence) et l’Allemand Philip Gröning qui revient avec le dur et rigoureux Die Frau des Polizisten.

Non sans un certain orgueil, Barbera a souligné la présence en compétition de Stray Dogs (Jiaoyou), annoncé officiellement comme le dernier film du Maître Tsai Ming-liang qui serait la «somme de tout son cinéma» et de Hayao Miyazaki, autre Maître, mais de l’animation cette fois, avec Kaze Tachinu.

A signaler Hors Compétition, Edgar Reitz qui amène à la Mostra une sorte de préquelle à son Heimat (Die Andere Heimat - Chronik einer), et Andrzej Wajda avec son hommage à Walesa, Man of Hope

VENICE FILM FESTIVAL — IN COMPETITION
Es-Stouh (The Rooftops), Merzak Allouache (Algeria-France)
L’intrepido Gianni Amelio (Italy)
Miss Violence, Alexandros Avranas (Greece)
Tracks, John Curran (U.K.-Australia)
Via Castellana Bandiera, Emma Dante (Italy-Switzerland-France)
Tom at the Farm, Xavier Dolan (Canada-France)
Child of God, James Franco (U.S.)
Philomena, Stephen Frears (U.K.)
La Jalousie, Philippe Garrel (France)
The Zero Theorem, Terry Gilliam (U.K.-U.S.)
Ana Arabia, Amos Gitai (Israel-France)
Under the Skin, Jonathan Glazer (U.K.-U.S.)
Parkland, Peter Landesman (U.S.)
Joe, David Gordon Green (U.S.)
Die Frau des Polizisten (The Police Officer’s Wife) Philip Groning (Germany)
Kaze tachinu, Hayao Miyazaki (Japan)
The Unknown Known: the Life and Times of Donald Rumsfeld, Errol Morris (U.S.)
Night Moves, Kelly Reichardt (U.S.)
Sacro GRA, Gianfranco Rosi (Italy)
Stray Dogs (Jiaoyou), Tsai Ming-liang (Taiwan-France)

OUT OF COMPETITION
Space Pirate Captain Harlock, Aramaki Shinji (Japan)
Gravity, Alfonso Cuaron (U.S.)
Moebius, Kim Ki-duk (South Korea)
Locke, Steven Knight (U.K.)
Yurusarezaru mono (Unforgiven), Lee Sang-Il (Japan)
Wolf Creek 2, Greg McLean (Australia)
Die Andere Heimat — Chronik einer Sehnsucht (Home from Home — Chronicle of a Vision), Edgar Reitz (Germany)
The Canyons, Paul Schrader (U.S.)
Che strano chiamarsi Federico Scola racconta Fellini, Ettore Scola (Italy)
Walesa. Czlowiek z nadziei (Walesa. Man of Hope), Andrzej Wajda, Ewa Brodzka (Poland)

OUT OF COMPETITION — DOCUMENTARIES
Summer 82 When Zappa Came to Sicily, Salvo Cuccia (Italy-U.S.)
Pine Ridge, Anna Eborn (Denmark)
The Armstrong Lie, Alex Gibney (U.S.)
Ukraina ne Bordel (Ukraine Is Not Brothel), Kitty Green (Australia)
Amazonia, Thierry Ragobert (France-Brazil)
Feng Ai (‘Til Madness Do Us Apart), Wang Bing (Hong Kong-China-France-Japan)
At Berkeley, Frederick Wiseman (U.S.)

HORIZON
Je m’appelle Hmmm…, Agnes B. (France)
Bauyr (Little Brother), Serik Aprymov (Kazakhstan)
Il terzo tempo, Enrico Maria Artale (Italy)
Eastern Boys, Robin Campillo (France)
Palo Alto, Gia Coppola (U.S.)
Ruin, Amiel Courtin-Wilson, Michael Cody (Australia)
Mahi Va Gorbeh (Fish and Cat), Shahram Mokri (Iran)
Vi ar bast! (We Are the Best! ) Lukas Moodysson (Sweden-Denmark)
Wolfskinder (Wolfschildren), Rick Ostermann (Germany)
La vida despues, David Pablos (Mexico)
Algunas Chicas, Santiago Palavecino (Argentina)
Medeas, Andrea Pallaoro (U.S.-Italy)
Still Life, Uberto Pasolini (U.K.)
Piccola Patria, Alessandro Rossetto (Italy)
La prima neve, Andrea Segre (Italy)
Jigoku de naze warui (Why Don’t You Play in Hell? ), Sono Sion (Japan)
The Sacrament, Ti West (U.S.)

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy