email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Croatie

A Stranger remporte l’Arène d’Or à Pula

par 

- Parmi les autres titres croates remarqués du jury, on retrouve les drames Hush et la coproduction minoritaire Circles. La comédie Cowboys remporte le prix du public...

A Stranger remporte l’Arène d’Or à Pula

Le festival de Pula est le plus important en Croatie. C’est aussi le festival national le plus ancien au monde et le plus visité avec près de 78,000 spectateurs qui ont pu célébrer ce 60e anniversaire devant une impressionnante sélection de productions nationales. Entre les films croates et les coproductions minoritaires, ce sont pas moins de 24 films qui concourraient pour l’Arène d’Or dans la compétition nationale.

C’est Circles (Krugovi) de Srdan Golubovic qui remporte le prix de la meilleure coproduction minoritaire (Croatie, France, Allemagne, Serbie, Slovénie) avec en prime, la meilleure réalisation pour un film minoritaire et le meilleur acteur dans la même catégorie ; tandis que A Stranger (Obrana i zastita) est l’heureux lauréat national de la Grande Arène d’Or. "Heureux", façon de parler, puisque le film de Bobo Jelcic, découvert dans la section Forum de la Berlinale, fait partie des drames les plus lourds de la sélection. Il semblerait d’ailleurs que le jury ait décidé d’ignorer presque complètement les nombreuses comédies choisies par Zlatko Vidackovic dans sa neuvième année à la direction artistique de Pula. On en veut pour preuve une répartition de quasiment l’entièreté des prix entre deux drames jugés difficiles d'accès par le public : A Stranger (scénario, réalisation, direction artistique, photographie, meilleur acteur pour Bogdan Diklic, meilleure actrice pour Nada Durevska, meilleur film et meilleur film FEDEORA) et Hush [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Suti)
, de Lukas Nola qui, à défaut d’avoir ravit le grand public de l’Arène (qui a aussi massivement déserté A Stranger) a valu à l’actrice Tihana Lazovic le Breza Award du meilleur espoir tandis que Lana Baric a été récompensée par le prix du meilleur second rôle féminin. Le film — inspiré d’une histoire vraie mêlant inceste, infanticide et autres joyeusetés violentes — a également reçu des prix pour le son, le maquillage, la musique et le montage.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L’excellente comédie The Priest’s Children découverte à Karlory Vary est l’exception qui confirme la règle avec un seul prix, celui du meilleur second rôle masculin pour Niksa Butijer.

En cette année d’entrée officielle de la Croatie dans l’EU, Pula aura été la meilleure occasion d’avoir un aperçu de la production nationale avec le soutien du Croatian Audiovisual Centre, mais aussi avec le retour des télévisions dans le financement audiovisuel. Le festival a d’ailleurs ouvert sa compétition avec une production télévisée, la comédie inégale Handymen (Majstori) de Dalibor Matanic, logiquement absente au palmarès.

Mais depuis 2010, le festival de Pula s’était déjà largement ouvert aux productions européennes avec une compétition réservée : Europolis. Cette année, c’est Jackie [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Antoinette Beumer qui a été élu meilleur film européen. Le jury a également récompensé Bernardo Bertolucci avec le prix de la meilleure réalisation pour Moi et Toi [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Io e Te).

Coup de cœur de Cineuropa, Vis-à-vis du Croate Nevio Marasovic devra se contenter du prix du jury jeunes cinéphiles qui apporte une ouverture salutaire à l’angle dramatique choisi par le jury officiel.

Le public s’en démarque également en attribuant son prix à la comédie Cowboys [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Kauboji) de Tomislav Mršić, adaptation de la pièce de théâtre éponyme qui fût un énorme succès de foule en Croatie.

Le palmarès complet et sa motivation officielle sont sur le site du Festival International du Film de Pula.

 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy