email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

VENISE 2013 Sélection

Un documentaire sur Tinto Brass dans la section Venise Classiques

par 

- Istintobrass, du réalisateur vénitien Massimiliano Zanin, dévoile des aspects inédits du maestro du cinéma érotique italien

Un documentaire sur Tinto Brass dans la section Venise Classiques

Un titre vient d'être ajouté au programme de la section Venise Classiques de la 70ème Mostra de Venise (28 août-7 septembre), qui réunit des classiques restaurés ainsi que des documentaires sur le cinéma. Il s'agit d'Istintobrass, un documentaire sur la vie de Tinto Brass (photo), le maestro du cinéma érotique italien. Ce film a été réalisé par le Vénitien Massimiliano Zanin, son assistant et scénariste depuis plus de dix ans.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le scénario d'Istintobrass est de Zanin, Caterina Varzi (la nouvelle muse du réalisateur) et Brass lui-même, qui a aussi contribué à rassembler des images inédites et à choisir les acteurs et critiques interrogés dans le film. Le documentaire montre un Tinto Brass totalement inédit à partir de ses années de formation à la Cinémathèque française de Paris, aux côtés de Roberto Rossellini, Henri Langlois et Joris Ivens, et d'autres jeunes cinéastes comme Bresson, Godard et Truffaut, après quoi Brass est retourné en Italie pour réaliser ses premiers chefs-d'oeuvre, comme Chi lavora è perduto, La vacanza, L'urlo et Col cuore in gola.

On voit dans le film un Tinto politisé, auteur d'un cinéma anarchiste, innovant, expérimental et riche en inventions linguistiques qui a été presque oublié, mais que le documentaire met de nouveau en lumière à travers les témoignages de quatre grands critiques avant d'aborder la vie privée du réalisateur, son rapport particulier avec sa femme Tinta et avec les nombreux acteurs qui ont travaillé avec lui.

Istintobrass évoque aussi les films sur le pouvoir qu'a fait Brass, Salon Kitty et Io, Caligola, avant de se lancer dans le cinéma érotique avec La Chiave, qui lui a valu un succès d'ampleur mondiale. Le documentaire suit le cinéaste jusqu'à nos jours et présente l'iconographie du plaisir voyeuriste qu'il a inscrite dans l'imaginaire du public à travers les récits de Gigi Proietti, de l'actrice oscarisée Helen Mirren, de son acteur fétiche Franco Branciaroli, de Serena Grandi, de Franco Nero et du responsable des décors deux fois oscarisé Ken Adam. Le film de Zanin a été produit par Think’o Film + Wave.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy