email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Allemagne

Le Festival de Hambourg entre dans sa 21ème édition

par 

- Nouveaux talents et cinéastes confirmés, succès avérés et découvertes, cinéma européen en vedette : la kermesse hambourgeoise sort le grand jeu

Le Festival de Hambourg entre dans sa 21ème édition

Le Festival international de Hambourg, un événement dirigé par Albert Wiederspiel qui s'adresse avant tout au public et lui offre chaque année une sélection de quelques 140 longs métrages, est entré hier dans sa 21ème édition avec la projection du film québécois Gabrielle de Louise Archambault, qui fait partie des 13 titres de la section francophone Voilà!, de même que La Vénus à la fourrure [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Roman Polanski
fiche film
]
de Roman Polanski (photo), Jeune et jolie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : François Ozon
fiche film
]
de François Ozon, La tendresse [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Marion Hänsel
fiche film
]
de Marion Hänsel, La Bataille De Solférino [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Justine Triet, 2 Automnes 3 Hivers [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Sébastien Betbeder et Au bord du monde [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Claus Drexel.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La section principale du festival, Agenda 13, comprend 44 films représentant 29 pays, dont les sélections cannoises Only Lovers Left Alive [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jim Jarmusch (qui sera projeté lors de la cérémonie finale de remise des prix, l'actrice du film, Tilda Swinton, ayant été choisie pour recevoir cette année le Prix Douglas Sirk, qui honore les remarquables contributions au cinéma mondial), Borgman [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alex van Varmerdam
fiche film
]
d'Alex van Warmerdam et My Sweet Pepper Land [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Hiner Saleem, le triptyque de production portugaise 3x3D [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Luc Godard, Peter Greenaway et Edgar Pêra, la comédie romantique August Fools [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Taru Mäkelä, avec Kati Outinen, la comédie sur le troisième âge croato-slovène Good To Go [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Matevž Luzar (Good To Go)
fiche film
]
de Matevž Luzar, la sélection vénitienne Julia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : J. Jackie Baier
fiche film
]
de J.Jackie Baier, le drame sous-marin germano-norvégien Pionier [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Erik Skjoldbjærg, le succès danois Sex, Drugs and Taxation [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Christoffer Boe, le récit bourgeois bosniaque With Mom de Faruk Loncarevic, ou encore l'intrigant et expérimental film suédois The Reunion [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Anna Odell.

Hambourg tourne aussi comme chaque année son regard sur le cinéma du nord de l'Europe dans la section Northern Lights, qui se concentre en l'espèce sur le cinéma allemand à travers onze films, dont un des titres qui a provoqué les réactions les plus tranchées à Cannes, Tore tanzt [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Katrin Gebbe. Le volet Vitrina, qui fait le pont entre l'Europe et l'Amérique latine, propose treize longs métrages. Eurovisuell amène de son côté au public hambourgeois six films européens qui ont très bien fonctionné dans leur pays. D'autres sections s'intéressent au cinéma iranien, aux films asiatiques, aux liens entre cinéma et littérature.

Pour la quatrième fois, Hambourg présente la section responsable Three Colours Green. Pour la onzième fois, les enfants pourront apprécier les seize sélections de la section Michel

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy