email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE France

"Le cinéma d’auteur français est mis en danger"

par 

- Alors que la convention collective de la production entre en vigueur aujourd'hui, les réalisateurs interpellent le Président de la République

"Le cinéma d’auteur français est mis en danger"

Dans une lettre ouverte adressée hier au Président de la République, François Hollande, plus de 100 cinéastes français parmi lesquels Abdellatif Kechiche (photo), Laurent Cantet, Jacques Audiard, Xavier Beauvois, Guillaume Canet, Arnaud Desplechin, Bruno Dumont, Pascale Ferran, Robert Guédiguian, Mia Hansen-Love, Christophe Honoré, Agnès Jaoui, Cédric Klapisch, Michel Ocelot, François Ozon ou encore Céline Sciamma ont demandé au Chef de l'Etat de suspendre l'arrêté d'extension de la Convention collective de la production cinématographique du 19 janvier 2012, applicable à partir d'aujourd'hui et dont les soubresauts empoisonnent l'atmosphère dans le 7ème art hexagonal depuis plus d'un an (lire l'article et la news).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
sofia_meetings_internal

Soulignant que le Conseil d'Etat a déjà suspendu temporairement l’application de la convention pour les films à moins de 2,5 M€ de budget et qu'il a prononcé un premier avis défavorable sur la représentativité du seul syndicat d’employeurs signataire (l’API qui réunit Gaumont, Pathé, UGC et MK2 ne produit qu'environ 1% des films d’initiative française), les cinéastes jugent la convention "profondément inadaptée à la majeure partie de notre cinématographie". Sans nier la nécessité de revaloriser le travail des techniciens, ils estiment que les contraintes de la convention vont à l'encontre de la "souplesse nécessaire à la création des film" : interdiction des forfaits hebdomadaires, comptage individuel des heures et majorations très importantes pour les heures de préparation en tournage, les heures de nuit et les heures supplémentaires.

"Ces majorations vont produire un surcoût considérable (de l’ordre de 10% à 20% des budgets) au point qu’un grand nombre de films d’auteur ne devrait pas s’en remettre. Nous parlons ici de films à petit ou moyen budget, dont le marché, en particulier télévisuel, ne veut que du bout des lèvres mais qui font le rayonnement du cinéma français à l’étranger et dans les grands festivals internationaux. Nous parlons aussi de films à très petits budgets, souvent des premiers et deuxièmes films, qui sont le garant de l’émergence de nouveaux talents."

"Le cinéma français mérite mieux que cette mauvaise négociation" concluent les signataires de la lettre ouverture qui réclament la réouverture des discussions, "que soit rédigée une bonne convention collective" et que le Président de la République pèse bien le fait que "l’équilibre historique entre la part artistique et la part industrielle de notre cinéma pourrait être à jamais bouleversé."

La liste des premiers signataires:

Siegrid Alnoy, Yves Angelo, Solveig Anspach, Mathieu Amalric, Yvan Attal, Jacques Audiard, Xavier Beauvois, Lucas Belvaux, Mehdi Ben Attia, Olivier Babinet, Djamel Bensalah, Claude Berne, Diane Bertrand, Julie Bertuccelli, Serge Bozon, Guillaume Brac, Jacques Bral, Patrick Braoudé, Catherine Breillat, Stéphane Brizé, Guillaume Canet, Laurent Cantet, Marilyne Canto, Catherine Castel, Laurent Chevalier, Malik Chibane, Hélier Cisterne, Jean-Paul Civeyrac, Samuel Collardey, Catherine Corsini, Dominique Crèvecoeur, Emmanuelle Cuau, Isabelle Czajka, Jean-Pierre Darroussin, Stéphane Demoustier, Dante Desarthe, Arnaud Desplechin, Antoine Desrosières, Rachid Djaidani, Lola Doillon, François Dupeyron, Bruno Dumont, Philippe Faucon, Léa Fazer, Léa Fehner, Pascale Ferran, Laurence Ferreira Barbosa, René Féret, Hélène Fillières, Emmanuel Finkiel, Marc Fitoussi, Tony Gatlif, Denis Gheerbrant, Thomas Gilou, Delphine Gleize, Fabienne Godet, Yann Gonzales, Robert Guédiguian, Eugène Green, Mia Hansen-Love, Mickael Hers, Tran Han Hung, Christophe Honoré, Raphaël Jacoulot, Agnès Jaoui, Sam Karmann, Abdellatif Kechiche, Liliane de Kermadec, Cédric Klapisch, Héléna Klotz, Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval, Gérard Krawczyk, Arnaud et Jean-Marie Larrieu, Eric Lartigau, Michel Leclerc, Louis-Do de Lencquesaing, Anne Le Ny, Serge le Péron, Sophie Letourneur, Katia Lewkowicz, Sébastien Lifshitz, Jean-Pierre Limosin, Philippe Lioret, Julie Lopes Curval, , Frédéric Louf, Haroun Mahamat Saleh, Jean Marboeuf, Gilles Marchand, Tonie Marshall, Agnès Merlet, Nadir Moknèche, Xabi Molia, Dominik Moll, Gérard Mordillat, Emmanuel Mouret, Anna Novion, Claude Nuridsany, Michel Ocelot, François Ozon, Arnaud des Pallières, Nicolas Philibert, Thierry de Peretti,Laurent Perreau, Pierre Pinaud, Martin Provost, Katell Quillévéré, Alain Raoust, Magaly Richard-Serrano, Bruno Rolland, Axelle Ropert, Brigitte Rouan, Jacques Rozier, Christophe Ruggia, Pierre Salvadori, Julien Samani, Céline Sciamma, Julien Seri, Coline Serreau, Charlotte Silvera, Claire Simon, Juan Solanas, Jean-François Stévenin, Brigitte Sy, CarineTardieu, Pascal Thomas, Christopher Thompson, Danièle Thompson, Justine Triet, Cyprien Vial, Virgil Vernier, Marion Vernoux, Elie Wajeman, Alice Winocour, Xiaoling Zhu, Rebecca Zlotowski, Erick Zonca.

 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy