email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Allemagne

Un labyrinthe de culpabilités et de mensonges

par 

- Francfort accueille le tournage du film allemand sur la période d'après-guerre Im Labyrinth, qui s'intéresse aux procureurs qui ont organisé sur le sol allemand le second procès d'Auschwitz

Un labyrinthe de culpabilités et de mensonges

Avec le long métrage historique Im Labyrinth, présentement en tournage à Francfort, et ce jusqu'à la fin du mois de novembre, la scénariste allemande Elisabeth Bartel et le réalisateur (et co-scénariste) Giulio Ricciarelli rouvrent un chapitre majeur de l'histoire de la période d'après-guerre en Allemagne. Les personnages principaux de ce drame politique sont interprétés par Alexander Fehling (Goethe! [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Inglourious Basterds; Et puis les touristes
 [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Alexander Fehling
fiche film
]
) et Gert Voss (The Moor’s Head, Sometime in August [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), qui donnent aussi la réplique à André Szymanski, Friederike Becht et Johann von Bülow.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L'histoire se passe outre-Rhin en 1958. Le miracle économique est en train de changer la vie des Allemands et la plupart d'entre eux, las du poids de la guerre, préfèrent occulter leur sentiment de culpabilité. Quand un journaliste (André Szymanski), identifie un professeur dans une cour de récréation comme un ancien garde d'Auschwitz, personne ne veut l'entendre à l'exception d'un jeune procureur (Alexander Fehling), qui veut amener l'affaire devant les tribunaux et que même son chef ne peut arrêter. Pendant ses recherches, le procureur se rend compte que nombre d'Allemands prétendent n'avoir jamais entendu le nom d'“Auschwitz”, tandis que d'autres essaient de l'oublier. Finalement, le procureur général (Gert Voss) lui confie la supervision de l'enquête. Le flot d'informations qui se présentent à lui est tel que le jeune homme se trouve pris dans un dédale de culpabilités et de mensonges où il manque de se perdre.

Bien que le Chancelier allemand Konrad Adenauer estimât qu'il y avait des limites même à la dénazification, le procureur général de la Hesse Fritz Bauer a lancé le procès d'Auschwitz de Francfort (le premier procès d'Auschwitz s'étant tenu à Cracovie en 1947). Grâce à lui, le peuple allemand a pris pour la première fois la mesure des crimes commis par les nazis et de leur impunité. Le film s'achève le 20 décembre 1963, date du début de ce second procès d'Auschwitz à l'Hôtel de Ville de Francfort.

Im Labyrinth est produit par Uli Putz et Jakob Claussen pour leur société munichoise Claussen + Wöbke + Putz Filmproduktion avec Sabine Lamby, l'associée de Giulio Ricciarelli au sein de naked eye Filmproduction. Le film, dont le budget est de 3,6 millions d'euros, est également soutenu par HessenInvest, par le fonds régional FFF Bavière et, au niveau fédéral, par la FFA et le Fonds DFFF.

Universal Pictures International Germany lancera Im Labyrinth sur les écrans allemands l'année prochaine.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy