email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

ROME 2013 Prix

Le documentaire Tir d’Alberto Fasulo l’emporte à Rome

par 

- Après le lion d’or pour Sacro Gra, le Marco Aurelio du festival de Rome a été décerné à un autre documentaire. Tir d’Alberto Fasulo, fait le portrait d’un professeur qui devient camionneur

Le documentaire Tir d’Alberto Fasulo l’emporte à Rome

Le prix du meilleur film pour un documentaire ; le prix de la meilleure actrice pour une voix. Des nouvelles possibilités s’ouvrent dans le palmarès de la 8e édition du Festival International du Film de Rome, qui s’est achevée samedi 17 novembre. Après le lion d’or à Venise pour Sacro Gra de Gianfranco Rosi, un autre film ayant de forts liens avec le cinéma documentaire s’impose avec surprise au festival roman : Tir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alberto Fasulo
fiche film
]
, le film d’Alberto Fasulo qui dépeint le quotidien d’un prof travaillant comme camionneur pour gagner plus d’argent (critique).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Une autre curiosité de ce palmarès : le prix de la meilleure actrice a été attribué à la voix (de Scarlett Johansson dans Her, de Spike Jonz - le grand favori du festival) d’un système opérateur d’un ordinateur ; sans que l’actrice ne soit jamais présente à l’écran.

Le cinéma européen n’a pas été particulièrement chanceux dans ce palmarès. Le prix spécial du jury a été décerné au film romain Quod Erat Demonstrandum [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Andrei Gruzsniczki
interview : Andrei Gruzsniczki
fiche film
]
d’Andrei Gruzsniczk (critique) et le prix du meilleur scénario est allé à I Am Not Him [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, une coproduction entre la Turquie, la Grèce et l’Allemagne réalisé par Tayfun Pirselimoglu (critique). Les autres ont été attribués au Japon (réalisation et contribution technique pour Seventh Code de Kiyoshi Kurosawa), aux Etats-Unis (meilleur acteur pour Matthew McConaughey et prix du public pour Dallas Buyers Clubde Jean-Marc Vallée), à l’Iran et à la Chine. Le prix pour le meilleur producteur émergeant est allé au duo français Jean Denis Le Dinahet et Sébastien Msika (B24 Film e Madakai) pour Il Sud è niente [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, de Fabio Mollo (critique).

Cliquez ici pour lire la liste complète du palmarès de la section officielle.

Dans la section parallèle Alice nella Città, la Finlande a été doublement primée: meilleur film pour The Disciple [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Ulrika Bengts, et mention spéciale du jury pour Heart of a Lion [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, de Dome Karukoski.

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Lire aussi