email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SPECTATEURS France

Salles pleines au printemps

par 

Nombre de spectateurs à la hausse en mars dans les salles françaises, même si la tendance globale 2003 reste en retrait par rapport à 2002.
Selon les statistiques publiées par la Fédération nationale des cinémas français (FNCF), 14,7 millions d’entrées ont été enregistrées en mars, soit une hausse d’environ 13 pour cent par rapport à l’année précédente. Un score qui redonne le sourire aux professionnels après un début 2003 maussade (baisse de 13 pour cent en janvier et de 18 pour cent en février) et qui souligne le rôle moteur joué par le Printemps du cinéma dont les séances à 3 euros ont attiré 2,5 millions de spectateurs les 16, 17 et 18 mars.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

En dépit de cette relance, le premier trimestre 2003 affiche une diminution de 9 pour cent des entrées avec 47,9 millions de spectateurs contre 52,5 durant les trois premiers mois 2002 qui avaient bénéficié du phénomène Astérix et Obélix: Mission Cléopâtre.

Côté part de marché, les films français se maintiennent aux alentours de 40 pour cent dans le sillage de quelques titres-phares: 6,1 millions d’entrées pour Taxi 3, 1,9 million pour la Beuze, 1,5 million pour 18 ans après, plus d’1 million pour La fleur du mal et le démarrage canon de Chouchou avec 2,2 millions en douze jours.
Déception en revanche pour le dernier film de Cédric Klapisch, Ni pour, ni contre, bien au contraire qui en reste à 360 000 entrées. Une déconvenue partagée avec Pinocchio [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Roberto Benigni qui n’a attiré que 174 000 spectateurs en 12 jours sur plus de 450 écrans. Les films européens ne représentent que 3 pour cent des spectateurs au premier trimestre 2003, malgré la bonne performance de The Magdalene Sisters [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
qui a totalisé grâce au bouche-à-oreille 500 000 entrées en sept semaines, commençant sa carrière avec 85 copies pour la finir à 127.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy