email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FINANCEMENTS France / Allemagne

L'étreinte pour Isabelle Huppert

par 

- Les Film Pelléas présentent aux Rendez-vous franco-allemands du cinéma un projet de Ludovic Bergery avec la star française au casting prévisionnel

L'étreinte pour Isabelle Huppert
Isabelle Huppert

Parmi les 16 projets présentés au marché des coproductions des Rendez-vous franco-allemands du cinéma, organisés par Unifrance et German Films depuis hier et pour deux jours à Nancy, se distingue L'étreinte de Ludovic Bergery. Piloté par David Thion pour Les Film Pelléas, le projet qui compte au casting prévisionnel Isabelle Huppert et qui envisage un tournage l'été prochain,est en quête d'un coproducteur et d'un acteur allemands.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ecrit par Ludovic Bergery, le scénario est centré sur une femme ayant perdu son mari deux ans auparavant. Après une aventure décevante, elle se lance dans des rencontres d'une nuit dépourvues d'émotions avant de succomber peu à peu à un insatiable désir sexuel qui l'expose à des dangers croissants et à une violence par laquelle passera néanmoins sa renaissance.

Dans sa note d'intention, Ludovic Bergery souligne qu'il souhaitait surtout "décrire une femme cherchant l'intimité romantique et physique, et son découragement. Evoquer d'abord ce que signifie l'inadaptation à l'amour, en particulier combien la luxure peut devenir une source de souffrances, aliénant, inhibant et coupant quelqu'un de ses propres émotions. La suite logique était de traiter l'addition sexuelle pour tenter de définir ses mécanismes, et finalement dépeindre le côté le plus personnel de la solitude découlant de la peur de la vie, mais aussi du deuil. Tous ces thèmes se reflètent à travers le parcours personnel, émotionnel et sexuel d'une femme, un parcours tendu comme une corde raide. Une femme qui découvre une nouvelle liberté après une période de deuil, une liberté qui la plonge dans une forme d'incapacité; une femme qui ne sait rien de l'amour, pense qu'elle l'a trouvé et ensuite le perd avant de sombrer dans une addiction qui est un obstacle nécessaire dans son cheminement pour s'autoriser à aimer et à être aimée."

Parmi les huit autres projets d'initiative française au catalogue du forum de coproduction de l'édition 2013 des Rendez-vous franco-allemands sont Je suis le véritable sosie de Ceausescu de Philippe Pollet-Villard (piloté par Karé Productions), le slasher Anonyme de Yannick Muller (production Légende), le thriller Tout un monde de Robert Kéchichian (production Arts Premiers), La nuit allemande de Claus Drexel (Daisy Day Film), la comédie dramatique Seule comme une baignoire (Ana fait du carrelage) de Rachel Lang (production Chevaldeuxtrois), la comédie familiale Gaz, Sucre & Soda d'Olivier Ringer (Constellation Factory), Retour au Londonistan de Marco Nicoletti (Glaam Media Invest) et le film noir Comment vivent les morts de Yves Lombard (Rhea Films).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy