email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SUNDANCE 2014

Des films nordiques en lice dans trois sections à Sundance

par 

- Les films norvégiens Blind d'Eskil Vogt et Sleepwalker de Mona Fastvold, ainsi que Concerning Violence du Suédois Göran Hugo Olsson, ont été sélectionnés pour participer au grand événement américain

Des films nordiques en lice dans trois sections à Sundance
Blind de Eskil Vogt

Trois films nordiques vont concourir dans différentes sections au prochain Festival Sundance, le grand événement américain consacré au cinéma indépendant, qui se tient chaque année à Park City, dans l'Utah et dont l'édition 2014 se déroulera du 16 au 26 janvier : les films norvégiens Blind [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Eskil Vogt
interview : Eskil Vogt
fiche film
]
d'Eskil Vogt et Sleepwalker de Mona Fastvold, ainsi que le documentaire Concerning Violence du Suédois Göran Hugo Olsson.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les deux sélections norvégiennes sont des premiers longs métrages et ils feront tous deux à Sundance leur avant-première mondiale.

Blind marque les débuts en tant que réalisateur de Vogt, le scénariste des films encensés Reprise [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Joachim Trier
interview : Karin Julsrud
fiche film
]
et Oslo, 31 août [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Joachim Trier
fiche film
]
de Joachim Trier. L'histoire qu'il raconte cette fois (il a naturellement composé lui-même le scénario du film) est celle d'une femme devenue aveugle qui refuse de quitter son appartement mais sent que quand son mari lui dit qu'il va au travail, il n'y va pas, et que quand il est censé envoyer des courriels à ses collègues, c'est en fait avec sa maîtresse qu'il converse. Entretemps, Eline, récemment divorcée, ment à sa fille sur sa solitude tandis que de l'autre côté de la rue, un homme l'observe par la fenêtre. Blind, produit par Motlys et interprété par Ellen Dorrit Petersen et Henrik Rafaelsen, sera projeté à Sundance dans la compétition internationale.

Sleepwalker, pour lequel l'actrice Mona Fastvold a décidé de passer derrière la caméra, a été filmé principalement aux États-Unis avec la comédienne norvégienne Gitte Witt dans le rôle de Kaia, une femme dont la vie paisible est mise sens dessus-dessous quand sa soeur Christine fait irruption avec son fiancé Ira. La troupe, largement américaine, comprend aussi Brady Corbet (qui a co-écrit le scénario avec Fastvold) et Christopher Abbott. Le film a été produit par la société norvégienne 4½ Film avec Tandem Pictures (New York). À Sundance, il sera en lice dans la section Drames américains.

Le titre suédois invité à Park City concourt dans la compétition internationale réservée aux documentaires. Concerning Violence, inspiré des Damnés de la Terre de Frantz Fanon (1961), évoque le néo-colonialisme moderne et l'agitation et les conséquences qu'il entraîne. Ce "récit visuel africain et ces images de la poursuite de la liberté, de la Guerre froide et de la Suède" suivent The Black Power Mixtape 1967-1975 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2011), qui a valu à Olsson un Guldbagga-Prix du cinéma suédois pour le montage du film, et le même prix à Sundance.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy