email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE France

De Rome à Paris : le cinéma italien retrouve les Champs-Elysées

par 

- L'Unefa et l'Anica présentent huit films transalpins pendant trois jours, au cinéma Le Balzac, au coeur de Paris

De Rome à Paris : le cinéma italien retrouve les Champs-Elysées
Tous contre tous de Rolando Ravello

Le cinéma Le Balzac, à deux pas des Champs-Elysées, accueille la 4ème édition de la manifestation De Rome à Paris, organisée par l’Unefa (Union italienne des exportateurs de films) et l’Anica (Association nationale italienne de l’industrie cinématographique, audiovisuelle et multimédia). Au menu des trois jours de l'événement qui débute aujourd'hui figurent huit films et une conférence intitulée "La vigueur retrouvée du cinéma italien : quelle diffusion pour les films italiens en France ?" avec entre autres intervenants Nicola Borrelli (directeur général pour le cinéma au ministère italien de la Culture) et Paola Corvino (qui pilote l'Unefa).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le programme inclut notamment la comédie amère Tous contre tous [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rolando Ravello
fiche film
]
de Rolando Ravello (produite par Domenico Procacci pour Fandango), La prima neve [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Andrea Segre (découvert à Venise dans la section Orizzonti) et La variable humaine [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Bruno Oliviero (dévoilé à Locarno sur la Piazza Grande).

Sont aussi projetés Nina [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Elisa Fuksas
fiche film
]
 d'Elisa Fuksas (sélectionnée à Karlovy Vary parmi les 10 réalisateurs européens à suivre - voir l'interview vidéo), Cosimo et Nicole [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Francesco Amato (avec Riccardo Scamarcio en tête d'affiche - lire l'article), Aquadro [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Stefano Lodovichi (lire la critique), Italian Movies [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Matteo Pellegrini (critique) et Amourethaine de Christian Scardigno qui fait l'ouverture de la manifestation.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy