email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Italie

L’Europe au féminin au Film Meeting de Bergame

par 

- Du 8 au 16 mars, le festival proposera les œuvres de l’Italienne Antonietta De Lillo, l’Islandaise Solveig Anspach et l’Autrichienne Jessica Hausner. Suite à des coupes budgétaires, le festival lance une collecte de soutien

L’Europe au féminin  au Film Meeting de Bergame

La 32e édition du Film Meeting de Bergame démarrera le samedi 8 mars et se terminera le dimanche 16. Touché par des coupes budgétaires, le festival dirigé par Angelo Signorelli a lancé une collecte de fonds.

Cette année, le voyage du Film Meeting de Bergame à travers le cinéma européen se décline au féminin avec la première partie d’un programme bisannuel dans lequel seront à l’honneur les œuvres de certaines des réalisatrices les plus représentatives du panorama européen qui, ces dernières années, se sont affirmées dans le cinéma indépendant.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les figures centrales de l’édition 2014, qui feront l'objet de rétrospectives complètes, sont l’Italienne Antonietta De Lillo (Non è giusto, 2001, Il resto di niente, 2004), qui décrit des personnages et des lieux napolitains avec une sensibilité extraordinaire en passant du documentaire à la comédie, l’Islandaise Solveig Anspach (Stormy Weather [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, 2003, Queen of Montreuil [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Solveig Anspach
fiche film
]
, 2012), dont le cinéma intime et délicat joue constamment avec les rôles et les genres et donne vie à des personnages féminins parfaitement définis qui sont la véritable pierre angulaire de son œuvre, et l’Autrichienne Jessica Hausner (Hotel [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, 2004, Lourdes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jessica Hausner
fiche film
]
, 2009), qui explore les profondeurs de l’esprit humain dans un style froid et perturbant.

La compétition internationale, comme toujours réservée aux nouveaux auteurs, présentera sept longs métrages, tous inédits en Italie, qui se distinguent par l’originalité formelle et narrative avec laquelle ils abordent des thèmes contemporains. Ces titres se disputeront le Prix du Film Meeting de Bergame, décerné aux trois meilleurs films de la section en fonction des préférences du public.

Le festival projettera de nouveau une sélection de documentaires du monde entier – des courts, moyens et longs métrages indépendants proposant des approches créatives de la représentation du réel, des oeuvres qui conçoivent l'oeil du réalisateur comme un instrument de recherche et de découverte actives et procèdent donc d'un rapport vivant et intense  avec "visible".

Le Film Meeting organisera aussi une vaste rétrospective de 24 longs métrages dédiée à Dirk Bogarde (1921-1999), de ses débuts avec Joseph Losey (The servant, 1963) à ses collaborations avec Visconti (Les Damnés, 1969),  Resnais (Providence, 1977) et Fassbinder (Despair, 1978).

Bergame présentera également l’œuvre intégrale du Français Pierre-Luc Granjon, un réalisateur de films d’animation, illustrateur et modélisateur qui raconte avec simplicité et imagination le riche univers des enfants.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy