email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FINANCEMENTS Europe

77 millions d’euros garantis par l’IFCIC

- Le fonds dédié à la production cinématographique européenne a garanti près de 77 millions d’euros de crédits en faveur de 34 films européens

Le FGMP, fonds de garantie financé par l’Union européenne et soutenu par le Centre National du Cinéma et de l’image animée (CNC), dont la gestion a été confiée à l’IFCIC fin 2010, a été actif jusqu’au 31 décembre 2013. Il a permis à l’IFCIC de garantir des crédits octroyés aux producteurs indépendants européens. Les engagements donnés ont connu une croissance annuelle de plus de 20% et totalisent plus de 33 millions d’euros en appui de 77 millions d’euros de crédits bancaires.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ces crédits ont bénéficié à 47 sociétés de production indépendantes issues de 8 pays de l’Union. Ils ont contribué au financement de la production de 34 longs-métrages de budgets compris entre moins de 1 M€ et plus de 15 M€. Le FGMP a notamment accompagné la production des prochains films de Wim Wenders (Everything will be fine), Fatih Akin (The cut), Alan Rickman (Little Chaos), Anton Corbijn (A most wanted man), Fabrice du Welz (Alléluia) ou encore Jessica Hausner (Amour Fou), tous attendus dans les salles européennes en 2014 et 2015.

« Le FGMP géré par l’IFCIC a connu un immense succès. Grâce à des modalités adaptées aux besoins de la production indépendante, grâce au dynamisme des établissements de crédits spécialisés et à celui des équipes dédiées de l’IFCIC emmenées par Florence Avilés, plus de 90% de la dotation apportée par le programme MEDIA a été engagée au 31 dé- cembre 2013. Nous formons le vœu que l’instrument de garantie qui sera mis en place à compter de 2016 dans le cadre du programme Europe Créative permette d’offrir aux producteurs européens un service comparable à celui du FGMP. Nous nous félicitons enfin de l’autorisation donnée par notre conseil d’administration de poursuivre, à compter du 1er janvier 2014, une activité de garantie européenne à partir d’une dotation apportée par le CNC » a déclaré Laurent Vallet, Directeur général de l’IFCIC.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy