email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2014 Special Gala

Berlinale : Un western autrichien dans les profondeurs de The Dark Valley

par 

- Le nouveau film d’Andreas Prochaska est un western qui se déroule dans les montagnes autrichiennes

Berlinale : Un western autrichien dans les profondeurs de The Dark Valley
Sam Riley in The Dark Valley

Le polyvalent scénariste et réalisateur autrichien Andreas Prochaska, connu pour son travail pour le petit écran et ses films de genre tels que Dead in 3 Days [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et sa suite, a présenté son nouveau film The Dark Valley [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
à la Berlinale.

Le réalisateur joue encore une fois avec les genres dans ce western qui se déroule dans les montagnes du Tyrol à la fin du 19e siècle. Une petite communauté isolée et soudée, qui vit dans des conditions difficiles, reçoit la visite surprise d’un étranger prénommé Greidel (le taciturne et intense Sam Riley). Greidel affirme à Brenner, patriarche et chef du village  (le vétéran Hans-Michael Rehberg), qu’il a passé plusieurs années en Amérique et qu’il souhaite passer l’hiver au village et prendre des photos. Après plusieurs regards appuyés, chargés de méfiance et plusieurs mises en garde sous-entendues, le nouvel arrivant prend ses quartiers dans la maison où vivent une jeune femme fière et séduisante, Luzi (Paula Beer), et sa mère.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
EFP hot docs

Le chef Brenner dirige la communauté avec ses six fils et les villageois ont à la fois peur de lui et éprouvent de la reconnaissance car "il prend soin d’eux", comme l’affirme Luzi, qui est promise au jeune Lukas (Thomas Schubert, Nouveau souffle [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
). Lorsque la neige commence à tomber, un des fils de Brenner trouve la mort de façon mystérieuse dans une scène impressionnante qui le montre en train de transporter une grande quantité de bois dans une descente. Quand un autre Brenner est tué et que Greidel se confesse au prêtre du village, nous apprenons les véritables raisons de cette solidarité si forte entre les villageois.

Les points forts du film sont ses paysages et sa photographie, sans parler du fait, non négligeable, qu’il s’agit d’un western autrichien. Ce village dans les montagnes rocheuses est aride et inhospitalier. Le vent et la neige nous font comprendre pourquoi les visages des hommes qui y vivent sont si burinés et marqués. Les villageois sont des durs qui  vivent à la dure, et Riley offre un contraste saisissant avec son visage propre et plein de jeunesse. L’atmosphère sombre est renforcée par plusieurs morts sanglantes et plutôt efficaces mais le film exagère souvent dans le sérieux et l’intensité.

Co-produit par la société autrichienne Allegro Film et la société allemande  X Filme Creative Pool, les ventes internationales de The Dark Valley sont assurées par la société parisienne Films Distribution

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy