email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRIX Norvège

Poppe rafle son 3ème Prix de la critique norvégienne avec A Thousand Times Good Night

par 

- Ce drame interprété par Juliette Binoche, qui a dépassé les 100 000 entrées en Norvège et s’est vendu dans le monde entier, a été élu meilleur film par les critiques

Poppe rafle son 3ème Prix de la critique norvégienne avec A Thousand Times Good Night

A Thousand Times Good Night [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Erik Poppe
fiche film
]
du Norvégien Erik Poppe, dont l'avant-première a eu lieu l'année dernière au Festival des films du Monde de Montréal (où le film a remporté le Grand Prix spécial du jury), a décroché le Prix de la critique norvégienne du meilleur film norvégien. C’est la troisième fois que le cinéaste remporte ce prix, après Hawaii, Oslo [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2005) et En eaux troubles [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2009).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

“Les films de Poppe sont toujours animés par une nécessité brûlante, un désir intense de traiter de questions éthiques importantes. Le réalisateur est en cela très semblable au personnage principal de son film A Thousand Times Good Night, dans lequel il aborde avec beaucoup de courage et de savoir-faire des expériences personnelles et des dilemmes profonds”, a affirmé l’ex-ministre de la culture norvégienne Åse Kleveland lors de la cérémonie de remise des prix de la critique, qui s’est tenue le 11 mars à Oslo.

Ce quatrième long métrage de Poppe, interprété par l’actrice française Juliette Binoche, s’inspire en effet de son expérience propre en tant que photographe de guerre dans les années 1980. A Thousand Times Good Night suit la reporter Rebecca (Juliette Binoche), qui se retrouve gravement blessée lors d’une mission à Kaboul. À son retour chez elle, elle est confrontée à un ultimatum : choisir entre son travail ou sa famille.La troupe est complétée par le Danois Nikolaj Coster-Waldau, le Norvégien Mads Ousdal, ainsi que les Irlandais Maria Doyle Kennedy et Larry Mullen Jr (le batteur de U2).

64 ans après la création des prix, les critiques norvégiens ont inauguré deux nouvelles récompenses : le Prix de la meilleure réussite professionnelle, qui a été attribué à John Christian Rosenlund pour son travail dans le film de Poppe, et le Prix Budbringeren ("messager"), qui est allé à l’Association des ciné-clubs norvégiens pour le dévouement et l'enthousiasme avec lesquels elle contribue à l'enrichissement de la culture cinématographique norvégienne.

A Thousand Times Good Night, distribué par Euforia (qui siège à Oslo), a dépassé en Norvège le seuil des 100 000 entrées – et il est encore à l’affiche. La société de ventes internationales allemande Global Screen a annoncé qu’elle en avait vendu les droits dans le monde entier, notamment aux États-Unis. Le prochain film d'Erik Poppe, The King’s Choice, sera un drame historique sur la période suivant l’invasion de la Norvège par les nazis le 9 avril 1940. Ce film sera également produit par Finn Gjerdrum et Stein B Kvae pour Paradox.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy