email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Danemark / Norvège

La guerre est terminée. Et maintenant, on va où, vice-amiral Tordenskjold ?

par 

- Les Instituts norvégien et danois du cinéma soutiennent tous deux le portrait du héros des mers dano-norvégien par Henrik Ruben Genz, sur un scénario d’Erlend Loe

La guerre est terminée. Et maintenant, on va où, vice-amiral Tordenskjold ?
Le réalisateur danois Henrik Ruben Genz

Nous sommes en 1720 et la Grande Guerre du Nord, qui a vu le Danemark, la Norvège, la Saxe, la Pologne-Lituanie et la Russie attaquer l’empire suédois, vient de s’achever. Le vice-amiral Tordenskjold ignore ce qu’il va faire de sa vie : peut-être devrait-il se marier et s’installer ?

Au lieu de cela, il entreprend un voyage à travers le Danemark et l’Allemagne. Partout où il passe, il vante son plus grand exploit : en 1716, à l’aide d’un navire léger, il a détruit toute la flotte de ravitaillement du roi Charles XII du Suède au cours de la bataille de Dynekilden. Tordenskjold est comme une rock star de son époque, mais cela ne l'empêche pas d'accumuler les problèmes.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

“Tordenskjold était un avant-gardiste, un ivrogne, un séducteur, une personne étrange”, explique Erlend Loe, auteur du scénario du prochain film d’Henrik Ruben Genz, qui reviendra sur l’histoire de cet aristocrate et héros des mers qui a fini tué en duel à Hildesheim, en Allemagne, à l’âge de 29 ans. “Il a vécu au XVIIIe siècle, ce qui donne plus de liberté que, disons, pour un film sur Thor Heyerdahl – quand nous nous y sommes attaqués, nous recevrions sans cesse des appels nous indiquant que tel ou tel élément était incorrect”. 

La biographie de Tordenskjold est soutenue par les Instituts du cinéma danois et norvégien, respectivement à hauteur d'1,1 million et de 400 000 euros (sur un budget total de 5 millions). Les producteurs du film sont Lars Bredo Rahbek de Nimbus Film (Danemark), Gunnar Carlsson d’Anagram (Suède), ainsi que Kristina Hejdukova et Pavel Müller de Sirena Film (République tchèque). 

Genz, qui a été nominé aux Oscars pour son court métrage Theis and Nico (1999) et qui a remporté trois Robert de l’Académie du cinéma danois (Meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur scénario) pour Terribly Happy [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2008), lancera le tournage de son nouveau film cet automne, pour une sortie prévue à l’automne 2015.

L’année dernière, Tordenskjold, qui devait être réalisé par Morten Tyldum, a reçu un financement de 1,9 million d’euros de la part de l’Institut du cinéma norvégien. Cette production, qui réunissait John M Jacobsen et  Sveinung Golimo pour Filmkameratene (Norvège) et Zentropa Entertainments (Danemark), devait disposer d’un budget total de 9 millions d’euros, mais Tyldum s’est finalement retiré du projet.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy