email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Belgique

Duel linguistique et musical pour la Brabançonne de Vincent Bal

par 

- Vincent Bal tourne son quatrième long métrage, Brabançonne, une comédie romantique littéralement chorale sur fond de conflit linguistique

Duel linguistique et musical pour la Brabançonne de Vincent Bal
Vincent Bal

Vincent Bal tourne actuellement son quatrième long métrage, Brabançonne (du nom de l’hymne national belge), un projet ambitieux présenté comme la première comédie musicale belge. Vincent Bal s’est jusqu’ici distingué en réalisant des films plutôt destinés à un jeune public. Minouche (2001), a attiré près d’un million de spectateurs en Flandre et au Pays-Bas, et Nono, the ZigZag Kid [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2012) a remporté le Prix du Jeune Public aux European Film Awards, ainsi qu’au Festival International du Film pour Enfants de Montréal.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Avec Brabançonne, Vincent Bal change de public cible, en s’attaquant à un sujet sensible : la « guerre » entre Flamands et Wallons. Evidemment, le sujet est traité avec la légèreté qu’il se doit. Vincent Bal prépare une sorte de Roméo et Juliette sur fond de conflit linguistique, immergé dans la culture pop belge. La trame pourrait être celle d’un épisode de Glee. Deux fanfares concurrentes se préparent pour un grand concours, mais à quelques jours de l’événement, quand sa star disparaît brutalement, la fanfare flamande se met en tête de rallier à ses rangs la star de la fanfare wallonne. L’occasion rêvée de concocter une comédie des clichés et des préjugés, et de s’amuser des dérives communautaristes.

Pour ce faire, Vincent Bal s’est entouré d’une équipe de premier choix. Au scénario, on retrouve Pierre de Clercq (l’auteur d’Hasta la Vista [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Geoffrey Enthoven
fiche film
]
), et à la production, l’omniprésent Peter Bouckaert de chez Eyeworks (De Behandeling [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Tot Altijd [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, The Verdict [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, Marina
 [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Cristiano Bortone
fiche film
]
). Devant la caméra de cette comédie littéralement chorale se bousculent Arthur Dupont (de retour dans le Plat Pays après Mobile Home [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Erika Sainte (Magritte du meilleur espoir féminin pour Elle ne Pleure Pas, Elle Chante [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Tom Audenaert (Hasta la Vista, Les Rayures du Zèbre [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), et pour la première fois à l’écran, Amaryllis Uitterlinden, une jeune chanteuse renommée en Flandre.

Attendu sur les écrans pour les fêtes de fin d’année (il sera distribué par Kinepolis), le film est coproduit par Entre Chien et Loup et Samsa Film, avec le soutien du VAF, du CCA et de Screen Flanders. Le tournage, qui a débuté mi-mars au Luxembourg, s’achèvera le 25 avril prochain en Belgique.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy