email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SORTIES France

UGC propulse Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? sur 621 copies

par 

- Très grosse attente des exploitants pour la comédie de Philippe de Chauveron. Sortent aussi des films signés Porumboiu, Leconte, Dolan et Tornatore

UGC propulse Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? sur 621 copies
Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? de Philippe de Chauveron

Rarement une comédie aura déclenché autant de buzz en amont, remplissant des salles hilares durant les avant-premières et générant même une micro-polémique entre certains soupçonnant le film de racisme alors que d'autres y décèlent une propagande en faveur du métissage. Distribué aujourd'hui par UGC sur une très large combinaison de 621 copies Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Philippe de Chauveron est à l'évidence un événement.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Ecrit par le réalisateur avec Guy Laurent, le scénario est centré sur Claude et Marie Verneuil, des parents plutôt "vieille France", issus de la grande bourgeoisie catholique provinciale. S'étant toujours obligés à faire preuve d’ouverture d’esprit, ils ont quand même beaucoup de mal quand leur première fille épouse un musulman, la deuxième un juif et la troisième un Chinois. Leurs espoirs de voir enfin l’une d’elles se marier à l’église se cristallisent donc sur la cadette qui vient de rencontrer un bon catholique... Produit par Romain Rojtman pour UGC Images, le film est vendu à l'étranger par TF1 International.

Selon le réalisateur, "les Français sont les champions du monde du mariage mixte. Environ 20% des unions qui ont lieu dans notre pays se font entre des individus d’origines et de confessions différentes. Chez nos voisins européens, le chiffre tournerait plutôt autour des 3% (...) Beaucoup d'enfants d'immigrés m'ont dit qu'ils souffraient qu'on ne les considère pas comme des Français à part entière (...) Dans le film, tout le monde a des défauts, des travers... Et on voulait pouvoir en rire, sans arrière‐pensée (...) Je n'ai pas voulu faire un "film à messages". Les gens n'ont pas besoin qu'on pense à leur place. Ils ont surtout besoin de se détendre."

Arrivent aussi en salles le long en langue anglaise Une promesse [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Français Patrice Leconte (coproduit par la Belgique et découvert hors compétition à Venise - lire la critique - Mars Distribution sur 105 copies),The Best Offer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l'Italien Giuseppe Tornatore (dévoilé en séance de gala l'an dernier à Berlin avec Geoffrey Rush en tête d'affiche - critique - DistriB Films sur 83 copies), Métabolisme ou quand le soir tombe sur Bucarest [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Roumain Corneliu Porumboiu (passé en compétition à Locarno - critique - Zootrope Films sur 10 copies) et la coproduction minoritaire française Tom à la ferme [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Canadien Xavier Dolan (en compétition à Venise - critique - Diaphana sur 80 copies).

A signaler également une autre comédie française (Babysitting de Philippe Lacheau et Nicolas Benamou - UPI France) et quatre documentaires : le film belgo-franco-italien African Safari 3D [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
de Ben Stassen (StudioCanal sur 88 copies), la coproduction franco-chinoise  Les trois soeurs du Yunnan de Wang Bing (prix Orizzonti à la Mostra de Venise 2012 - distribution Les Acacias), Les chèvres de ma mère de Sophie Audier (distribution Ciné-Sud Promotion) et Rencontres de Maroussia Dubreuil et Alexandre Zef (JML Distribution).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy