email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2014 Quinzaine des Réalisateurs

Les films de genre envahissent l'affiche de la Quinzaine

par 

- Quatre cinéastes français, trois anglais et un belge en vitrine avec Sciamma, Dumont, Boorman et du Welz en fers de lance

Les films de genre envahissent l'affiche de la Quinzaine

"Le monde ne va pas très bien et le cinéma le retranscrit beaucoup, surtout avec des films noirs." Le délégué général Edouard Waintrop a annoncé la couleur en dévoilant ce midi à Paris la sélection de la 46ème Quinzaine des Réalisateurs qui se déroulera du 15 au 25 mai dans le cadre du 67ème Festival de Cannes. Le programme qui inclut 19 longs métrages (dont 12 produits ou coproduits par l'Europe) sera ouvert par Bande de filles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Céline Sciamma
interview : Céline Sciamma
fiche film
]
de la Française Céline Sciamma (lire l'article).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
Charlemagne Youth Prize

Trois autres cinéastes français ont été retenus : le célèbre Bruno Dumont avec P'tit Quinquin (mini-série TV dont les quatre épisodes seront montrés d'un bloc), Thomas Cailley avec la comédie sentimentale Les combattants [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Thomas Cailley
fiche film
]
(article) et Jean-Charles Hue avec le polar-road movie Mange tes morts [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(news).

Les réalisateurs anglais sont aussi particulièrement en vue avec Queen and Country [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : John Boorman
fiche film
]
du chevronné John Boorman (production pilotée par l'Irlande avec le Royaume-Uni), le percutant thriller social Catch Me Daddy [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Daniel Wolfe
fiche film
]
de Daniel Wolfe et la comédie politique Pride [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
fiche film
]
de Matthew Warchus qui fera la clôture.

Sera également de la partie le Belge Fabrice du Welz avec le thriller teinté d'horreur Alleluia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
interview : Fabrice Du Welz
fiche film
]
(coproduit par la France). 

Trois autres coproductions européennes figurent au menu avec Le procès de Viviane Amsalem [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Gett) des Israéliens Ronit et Shlomi Elkabetz (coproduit par l'Allemagne et la France), le documentaire National Gallery [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l'Américain Frederick Wiseman (produit en délégué par la France) et Refugiado [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l'Argentin Diego Lerman (coproduit par la France et l'Allemagne). Un trio auquel on peut ajouter Cold in July [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l'Américain Jim Mickle, financé à 100% par la France (via BSM Studio qui est opéré par Backup Media et avec le Label de La Cinefacture).

Bien doté à l'affiche, le cinéma européen est néanmoins réduit cette année à trois pays du Vieux Continent (France, Royaume-Uni et Belgique, voire l'Allemagne via la coproduction), la Scandinavie, l'Italie, l'Espagne et les territoires d'Europe centrale et orientale étant totalement absents.

L'Asie sera également représentée par un titre d'animation japonais (Le conte de la princesse Kaguya d'Isao Takahata) et un polar sud coréen (A Hard Day). Et le cinéma anglo-saxon sera aussi en lice avec le vainqueur du Sundance (Whiplash), un long métrage post-apocalyptique australien (These Final Hours) et une séance anniversaire avec la version restaurée de Massacre à la tronçonneuse pour une Quinzaine des réalisateurs 2014 qui s'annonce électrique et qui a décidé de resserrer sa sélection pour mieux accompagner les films. A signaler enfin que le Carrosse d'Or sera remis à titre posthume à Alain Resnais à qui la Quinzaine rendra hommage le 15 mai.

Film d'ouverture : Bande de fille (Girlhood) - Céline Sciamma

Compétition :
Alleluia - Fabrice du Welz
At Li Layla (Next to Her) - Asaf Korman
Catch Me Daddy - Daniel Wolfe
Cold in July - Jim Mickle
Les combattants (Fighters) - Thomas Cailley
Gett - Le procès de Viviane Amsalem - Ronit & Shlomi Elkabetz
Kaguya-hime no monogatari (Le conte de la Princesse Kaguya) - Isao Takahata
Mange tes morts (Eat Your Bones) - Jean-Charles Hue
Moo-deom-kka-ji gan-da (A Hard Day) - Seong-Hun Kim
National Gallery - Frederick Wiseman
Queen and Country - John Boorman
Refugiado - Diego Lerman
The Texas Chain Saw Massacre - Tobe Hooper
These Final Hours - Zach Hilditch
Tu dors Nicole - Stéphane Lafleur
Whiplash - Damien Chazelle

Film de clôture : Pride - Matthew Warchus

Séance spéciale : P'tit Quinquin - Bruno Dumont

Compétition Courts métrages :
8 balles - Frank Ternier
A caça revoluçoes - Margarida Rego
Cambodia 2099 - Davy Chou
En août - Jenna Hasse
Fragmenty (Fragments) - Aga Woszczynska
Guy Moquet - Demis Herenger
Jutra - Marie-Josée Saint-Pierre
Man on the Chair - Dahee Jeong
Sem coraçao - Nara Normande & Tiao Tiao
Torn - Elmar Imanov & Engin Kundag
Trece si prin perete (It Can Pass Through the Wall) - Radu Jude

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.