email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Belgique

10 bougies pour le Be Film Festival

par 

- La crème de la crème du cinéma belge cuvée 2014 à découvrir à l’occasion de la 10ème édition du Be Film Festival à Bruxelles

10 bougies pour le Be Film Festival
Melody, de Bernard Bellefroid

En pleine trêve des confiseurs, le Be Film Festival revient pour la 10ème fois proposer au public bruxellois une rétrospective de ce qui s’est fait de mieux en termes de cinéma belge durant l’année écoulée, avec en bonus quelques exclusivités de choix. Une farandole de petites douceurs venues des quatre coins du pays, avec quelques jolies avant-premières. Le festival ouvrira ce soir avec la projection de Melody [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bernard Bellefroid
fiche film
]
, le nouveau film de Bernard Bellefroid, découvert au Festival des Films du Monde de Montréal où ses deux actrices principales, Lucie Debay et Rachel Blake ont reçu le Prix d’interprétation féminine, et redécouvert lors du dernier FIFF de Namur où le film empochait le Prix du Public. Il se clôturera le 30 décembre prochain avec le premier long métrage de Vania Leturcq, L’Année Prochaine (lire l'article), également découvert au FIFF et à Montréal, dont il est revenu avec le Zénith d’Argent de la meilleure première œuvre. Entre les deux, le Be Film sera également l’occasion de découvrir Lucifer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, le nouveau film du singulier réalisateur flamand Gust van den Berghe (Little Baby Jesus of Flandr [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, Blue Bird [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le Be Film Festival, c’est surtout un coup de projecteur bienvenu sur les films belges sortis durant les douze derniers mois, et donc l’occasion de redécouvrir, entre deux raout familiaux, la crème de la crème du 7ème art du plat pays, avec notamment cette année un beau trio de films de genre (Alleluia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
interview : Fabrice Du Welz
fiche film
]
de Fabrice du Welz, Cub [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jonas Govaert, L’Etrange Couleur des Larmes de ton Corps [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Bruno Cattet et Hélène Forzani), les incursions hollywoodiennes de deux réalisateurs flamands (The Drop de Michael Roskam, réalisateur de Bullhead, et The Loft, remake par Erik Van Looy de son propre hit, Loft), les retrouvailles des deux Benoît (Mariage et Poelvoorde dans Les Rayures du Zèbre [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), un champion du box-office flamand (Stijn Coninx et son biopic, Marina [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Cristiano Bortone
fiche film
]
), ou encore des valeurs plus que sûres du cinéma belge francophone, les Dardenne bien sûr avecDeux jours, une nuit [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Luc et Jean-Pierre Dardenne
fiche film
]
, mais aussi Lucas Belvaux et Pas son genre [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Lucas Belvaux
fiche film
]
, ou encore Marion Hänsel et La Tendresse [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Marion Hänsel
fiche film
]
. Rendez-vous donc à Bozar pour célébrer le cinéma belge cuvée 2014, et rêver la cuvée 2015.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy