email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Espagne

Múgica, débuts frissonnants

par 

- Amour et violence entre jeunes néonazis. Début de tournage aujourd’hui pour le thriller Matar al ángel, le premier film de l’écrivain et scénariste espagnol, interprété par Yael Barnatán

Múgica, débuts frissonnants

Un thriller d’action sur un groupe de terroristes néonazis: pour son premier film en tant que réalisateur pour le grand écran, l’écrivain et scénariste Daniel Múgica a choisi un sujet choquant. Matar al ángel, dont le tournage démarre ce matin lundi 23 juin à Madrid raconte l’histoire de la fille d’un juge qui tombe amoureuse d’un membre de la branche armée d’un mouvement néonazi espagnol. Interprété par Yael Barnatán (Tout sur ma mère) et Miguel Hermoso, le film privilégie une vision de la réalité crue mais optimiste où l’amour et l’amitié peuvent vaincre les préjugés et les jeux de pouvoir.
Bénéficiant d’un budget d’1,5 million d’euro et de six semaines de tournage à Madrid et à Tolède, Matar al ángel est produit par Ruth Producciones (une société récemment créée par Daniel Múgica et Mateo Caboni), avec la participation de Televisión Española et de Vía Digital.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy