email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FINANCEMENTS Pays nordiques

Le Fonds Nordisk Film & TV soutient Ted – Show Me Love et The Guardian Angel

par 

- Les prochains films de Hannes Holm et Arto Halonen, mais aussi deux documentaires et deux séries, recevront l’aide du fonds nordique

Le Fonds Nordisk Film & TV soutient Ted – Show Me Love et The Guardian Angel
Finnish director-producer Arto Halonen

Le Fonds Nordisk Film & TV d’Oslo a alloué 1 million d’euros en tout à six nouveaux projets. Plus de 25% de la somme sont allés au Suédois Hannes Holm pour Ted – Show Me Love (alias Ted – lire l’article), un titre biographique sur le légendaire auteur-compositeur Ted Gärdestad dont le tournage commencera en février. 

Le film, scénarisé par le Suédois Peter Birro, racontera comment l’artiste est devenu célèbre dans les années 1970. L’acteur et musicien Adam Pålsson y tiendra le rôle principal. Birro est l’auteur du film à succès Waltz for Monica [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Per Fly
fiche film
]
du Danois Per Fly, produit par Lena Rehnberg de StellaNova Film, qui s’occupe également de la production de Ted avec Cecilia Forsberg-Becker, ainsi que le centre régional suédois Film Väst, Nordisk Film et TV4. L’équipe de grand talent réunie pour le film comprend aussi le chef-opérateur Göran Hallberg, auquel on doit les images de The 100-Year-Old Man Who Climbed Out the Window and Disappeared [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Felix Herngren, sans oublier le duo de maquilleurs Eva von Bahr et Love Larson, forts d’une nomination aux Oscars. Les ventes internationales de Ted sont assurées par TrustNordisk. Le film sera prêt fin 2017.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le Fonds Nordisk Film & TV épaule en outre The Guardian Angel [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, le troisième long-métrage de fiction du producteur-réalisateur finlandais Arto Halonen, qui a 29 films à son actif (son dernier documentaire en date, White Rage, lancé l’année dernière, a été sélectionné à de nombreux festivals dont Thessalonique et le festival Millennium Docs Against Gravity de Varsovie, où il a été primé). The Guardian Angel est présenté comme “un drame psychologique à suspense sur un homme qui utilise l’hypnose pour transformer un autre homme en voleur et en meurtrier ; l’histoire d’un jeune inspecteur de police qui est projeté dans un univers de manipulation psychologique”. Le film sera produit par Halonen lui-même pour la société finlandaise Art Film

Parmi les bénéficiaires des aides figure aussi le réalisateur-scénariste suédo-iranien Nima Sarvestani, pour le documentaire Prison Sisters, suite de son No Burqas Behind Bars, tourné dans une prison pour femmes en 2012. Prison Sisters, qui fera son avant-première dans la section Masters du prochain Festival international du documentaire d’Amsterdam, suit deux détenues après leur libération : Sara, qui s’enfuit en Suède, et Najjibeh, forcée de rester dans le pays des Talibans. Le film est produit par Maryam Ebrahimi pour la société Nima Film, fondée par Sarvestani en 1987. En Suède, il sera distribué par Folkets Bio. Ses ventes internationales sont entre les mains de la maison allemande Deckert Distribution. Le documentaire Those Who Said No, réalisé par Sarvestani en 2014, a gagné une Nymphe d’or dans la catégorie Affaires courantes du 56ème Festival de la télévision de Monte-Carlo au début de cette année.

Le documentaire Lost Warriors [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, réalisé par le Somalien Nasib Farah et le Danois Søren Steen Jespersen et produit en association avec la chaîne publique danoise DR, a obtenu une aide. Le film suit deux jeunes Somaliens qui ont grandi en Occident mais qui ont fini par retourner dans leur pays d’origine pour se battre au sein du groupe terroriste jihadiste Al-Shabaab. À présent, ils ont un problème : ils doivent retourner dans leur pays d’accueil et faire face à la justice ou rester en Somalie, où ils sont menacés de mort par Al-Shabaab. Lost Warriors est produit par Helle Faber pour Made in Copenhagen. Il arrivera sur les écrans danois l’année prochaine. DR International Sales, qui assure la distribution internationale du film, l’a déjà vendu à de nombreuses chaînes.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.