email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BLACK NIGHTS 2016 Compétition

Lines : sept Grecs frappés par la crise

par 

- Vassilis Mazomenos aborde les conséquences de la crise en Grèce à travers les histoires de sept personnes avec des vies très différentes

Lines : sept Grecs frappés par la crise

Lines [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Vassillis Mazomenos
fiche film
]
, neuvième long-métrage du scénariste-réalisateur-producteur grec encensé Vassilis Mazomenos (10th Day, Guilt, Words and Sins), dépeint l’expérience tragique des gens de Grèce dont les vies se sont écroulées à cause de la crise économique à travers sept histoires, qui constituent sept chapitres. Le film a fait son avant-première mondiale en compétition au Festival Black Nights de Tallinn.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les personnages qu’on suit là ont des vies très différentes, mais ils ont tous en commun leur détresse et une cellule téléphonique de soutien psychologique appelée “Lifeline”. L’approche choisie par Mazomenos montre qu’aucune classe sociale n’a été épargnée par la crise. Ses personnages sont : un sans-logis, un fermier, un policier, un mari avec une femme malade à charge, une femme d’affaires, un patron d’usine et le président de la Grèce (fictionnel).

Mazomenos présente un tableau de l’enfer généralisé que les Grecs vivent depuis l’arrivée de la crise, perdant leurs logements, leurs emplois, et même leur dignité. Le réalisateur attire également l’attention sur les circonstances qui ont réduit de nombreuses personnes à des chiffres, les laissant seuls dans leur lutte désespérée contre le système. Pour piquer l’imagination du spectateur, il tait certains éléments des histoires qu’il raconte, ce qui contribue aussi à créer une atmosphère mystérieuse et irréelle, souvent menaçante, qui exacerbe la noirceur de leur situation.

Ce halo mystérieux tient aussi au style visuel du film, entièrement nocturne. Les lieux étranges choisis, accentués par les décors et le rythme lent du film, soutiennent le récit tout en ajoutant à l’atmosphère cauchemardesque qui l’habite tout entier.

Lines ne s’arrête pas sur la dimension politique de la crise : il se concentre sur les gens qui la subissent, et tout ce qui ne soutient pas ce propos est laissé hors du film. Mazomenos remet des visages sur les chiffres, et nous livre un témoignage poignant sur ces années terribles qui continuent de laisser à beaucoup des cicatrices.

Lines a été produit par les sociétés grecques ERT et Horme Pictures

En collaboration avec

 

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.