email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FINANCEMENTS Belgique

screen.brussels soutient 12 nouveaux projets pour sa deuxième commission

par 

- Parmi les projets soutenus, deux projets d'animation (Ben Stassen et Joann Sfar), et quatre longs métrages majoritaires belges

screen.brussels soutient 12 nouveaux projets pour sa deuxième commission
Le réalisateur Ben Stassen

Le fonds d'investissement régional bruxellois screen.brussels lancé début 2016 a annoncé les résultats de sa 2ème session de soutien. Parmi les projets aidés, on retrouve deux longs métrages d'animation (Ben Stassen et Joann Sfar), et quatre longs métrages belges.

Après avoir produit cette année une nouvelle adaptation de Robinson Crusoe [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, le producteur et réalisateur belge, pionnier de l'animation 3D, revient donc avec un nouveau projet, The Son of Bigfoot, qui sera réalisé à Bruxelles par nWave. Joann Sfar sera également soutenu pour un long métrage adapté de sa série de bandes dessinées Petit Vampire [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, coproduit en Belgique par La Compagnie Cinématographique

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Côté fiction, screen.brussels soutient deux premiers films: La Part Sauvage de Guérin van de Vorst, produit par la jeune société Wrong Men North, et Seule à mon mariage de Martha Bergman, produit par FraKas. Le fonds soutient également le nouveau long d'Amélie Van Elmbt (La Tête la Première [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), Drôle de père [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Amélie van Elmbt
fiche film
]
, produit par Les Films du Fleuve, la société des frères Dardenne. Autre projet intrigant au programme, le prochain film du réalisateur flamand Bas Devos (Violet [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), qui s'attaque à l'histoire très récente de la capitale belge, puisqu'il observe dans Ascension Day les destins croisés de trois personnages que tout oppose, amenés à se rencontrer dans une Bruxelles sous haute surveillance suite aux attentats du 22 mars dernier. Le film sera produit par Minds Meet et Artemis.

Notons enfin que screen.brussels participera également au biopic consacré aux derniers jours d'Oscar Wilde réalisé par le comédien anglais Rupert Everett, The Happy Prince, ainsi logiquement qu'à la prochaine série de la RTBF. En effet, Unité 42 détaille le combat de la Brussels Digital Unit, une unité de police spécialisée dans la résolution de crimes liés aux technologies digitales et connectées. La série, produit par Left Field Ventures, a déjà été préachetée par France 2. 

En tout, ce sont donc 1,315 millions d’euros qui ont été investis dans ces 12 projets, et qui devraient générer 16 millions d’euros de dépenses audiovisuelles sans compter les retombées indirectes, en région bruxelloise. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy