email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLIN 2017 Marché / France

Alma Cinema à l’EFM avec Les Confins du monde

par 

- Le nouveau Guillaume Nicloux, en tournage en mars, brille au line-up où arrive Tu ne tueras point avec Roland Moller et Veerle Baetens au casting

Alma Cinema à l’EFM avec Les Confins du monde
Gaspard Ulliel sur l'affiche promotionnelle des Confins du monde

Lancée en mai 2015 et dirigée par Sarah May, la société française de ventes internationales Alma Cinéma passe à la vitesse supérieure et débarquera à l'European Film Market du 67e Festival de Berlin (du 9 au 19 février 2017) avec un alléchant line-up de six titres, dont deux en préparation et deux en post-production. En fer de lance brille Les Confins du monde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Guillaume Nicloux
fiche film
]
, le 14e long métrage de l’original et talentueux Guillaume Nicloux (en compétition à Berlin en 2013 avec La Religieuse [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Guillaume Nicloux
fiche film
]
et à Cannes en 2015 avec Valley of Love [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, apprécié également au Forum de la Berlinale avec L’enlèvement de Michel Houellebecq [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
en 2014 et The End [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
en 2016) dont le tournage débutera fin mars au Vietnam avec au casting Gaspard Ulliel (nominé aux César 2015 et 2017 du meilleur acteur pour Saint Laurent [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Bertrand Bonello
fiche film
]
et Juste la fin du monde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), Gérard Depardieu (qui retrouve le réalisateur pour la troisième fois après Valley of Love qui lui avait valu une nomination au César 2016 du meilleur acteur et The End qui a été nominé dans la même catégorie au prix Lumières 2017) et Guillaume Gouix (nominé au César 2012 du meilleur espoir pour Jimmy Rivière [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Teddy Lussi-Modeste
fiche film
]
et apprécié la semaine dernière à Rotterdam dans Chez nous [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lucas Belvaux
fiche film
]
).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ecrit par Guillaume Nicloux et Jérôme Beaujour (nominé au César 2009 de la meilleure adaptation pour Deux jours à tuer [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et déjà partenaire du cinéaste pour La Religieuse), le scénario démarre en Indochine en 1945. Robert, un jeune militaire français est témoin de l’exécution de sa famille par les Japonais. Ayant soif de vengeance, il s’engage dans la lutte auprès des soldats français. Mais sa rencontre avec une prostituée indochinoise renversera ses croyances et sa haine.

Produit par Sylvie Pialat et Benoît Quainon pour Les Films du Worso, Les Confins du monde sera tourné au Vietnam de fin mars jusqu’en mai. Préacheté par Canal+ et Ciné+, le film sera distribué en France par Ad Vitam.

Au line-up d’Alma Cinéma arrive un autre film en préparation : Tu ne tueras point, le premier long de réalisateur du scénariste français Jérémie Guez, un projet en langue anglaise qui réunit au casting le Danois Roland Møller (Bodil 2016 du meilleur acteur pour Les Oubliés - Land Of Mine [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Louis Hofmann
interview : Martin Zandvliet
fiche film
]
) et la Belge Veerle Baetens (European Film Award 2013 de meilleure actrice pour Alabama Monroe [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Felix van Groeningen
interview : Felix Van Groeningen
interview : Felix Van Groeningen
fiche film
]
) pour l’histoire d’un ancien taulard aspirant à une vie tranquille dont il est brutalement extrait quand la fille de la femme qui l’héberge est victime d’une agression. La production est pilotée par la France via Aimée Buidine pour Atchafalaya Films et par le duo Julien Madon (Producer on the Move 2016 – lire l’interview) - Julien Leclercq pour Labyrinthe Films, les Belges d'uMedia étant partenaires en coproduction.

Autre nouveauté au line-up Alma Cinéma : The Charmer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ardalan Esmaili
interview : Milad Alami
fiche film
]
 de Milad Alami, un premier long en post-production produit par le Danemark (Good Company Films) avec la Suède (Garagefilm International) et la France (Vixens), et centré sur un jeune et séduisant Iranien en quête d’une femme afin de pouvoir rester légalement au Danemark.

A signaler également en post-production le "survival" de zombies canadien Les Affamés (Ravenous) de Robin Aubert (avec Marc-André Grondin et Monia Chokri au casting), une première de marché pour Pris de court [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Emmanuelle Cuau (sortie France le 29 mars) et la projection de Je danserai si je veux [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Maysaloun Hamoud
fiche film
]
de Maysaloun Hamoud (primé notamment à San Sebastian et qui sera aussi distribué dans l’Hexagone le 29 mars).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.