email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2017 Marché / France

Celluloid Dreams sort ses jokers

par 

- Un line-up incluant deux films en compétition à la Semaine de la Critique, André Téchiné en séance hommage et les prochains long de SébastienMarnier et MartinSulik

Celluloid Dreams sort ses jokers
Nos années folles d'André Téchiné

Le pari sur les jeunes cinéastes opéré par la société française de ventes international Celluloid Dreams devrait toucher ses dividendes au Marché du Film du 70e Festival de Cannes (du 17 au 28 mai), puisque l'équipe de Hengameh Panahi et Frédérique Rouault pourra compter sur deux premiers longs métrages sélectionnés en compétition à la Semaine de la Critique : La familia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Vénézuélien Gustavo Rondón Córdova et le film d'animation germano-autrichien Téhéran Tabou [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ali Soozandeh
fiche film
]
d'Ali Soozandeh (qui sera distribué en France par ARP Sélection et en Allemagne par Camino). Ce dernier génère d'ores et déjà un buzz important autant par son exposition (un film d'animation en compétition à la Semaine est un événement rarissime) que par son sujet puisqu'il suit les trajectoires de trois femmes bien décidées et d'un musicien qui vont se croiser dans une capitale iranienne schizophrénique où le sexe, l'adultère, la corruption, la prostitution et la drogue coexistent avec une loi religieuse très stricte, et où slalomer entre les interdits est devenu un véritable sport au quotidien.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Au line-up de Celluloid Dreams se distingue également Nos années folles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'André Téchiné (avec Céline Sallette et Pierre Deladonchamps en tête d'affiche)qui sera projeté en Sélection officielle, en séance hommagedans le cadre du 70e anniversaire du Festival de Cannes et qui sera distribué en France le 13 septembre par ARP Sélection.

Au marché, Celluloid Dreams démarrera les préventes pour L'Heure de la sortie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sébastien Marnier
fiche film
]
, le second long de Sébastien Marnier après Irréprochable [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, dont le tournage démarrera en juin avec Laurent Lafitte (Elle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) et Emmanuelle Bercot (prix d'interprétation à Cannes pour Mon Roi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) au casting pour l'histoire d'un professeur remplaçant un collègue suicidé sur son lieu de travail et qui perçoit une hostilité diffuse parmi les élèves de la classe de 3e qu'il reprend.

Arrive aussi au line-up The Interpreter [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Martin Šulík
fiche film
]
du Slovaque Martin Sulik qui marque le retour du cinéaste après le très remarqué Gypsy [+lire aussi :
critique
fiche film
]
en 2011, dont le scénario tourne, sur fond de résurgence d'un passé nazi, autour de la question de savoir s'il est plus dur d'être le fils d'un assassin ou celui d'une victime. Actuellement en tournage, le film compte au casting l'Autrichien Peter Simonischek (Toni Erdmann [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Maren Ade
fiche film
]
) et le Tchèque Jiri Menzel.

Cinq premières de marché réservées aux acheteurs sont également au programme pour Le Semeur (The Sower) de la Française Marine Francen (article), Jusqu'à la garde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Xavier Legrand
fiche film
]
 de son compatriote Xavier Legrand, le film allemand Tiger Milk d'Ute Wieland, Emma de l'Italien Silvio Soldini, et pour le titre américain Person to Person de Dustin Guy Defa qui a été révélé au Sundance.

Au line-up figurent aussi le film d'animation français Mutafukaz du duo Run - Shojiro Nishimi qui serait projeté au prochain Festival d'Annecy, et en post production Ravens du Suédois Jens Assur, One of These Days du Libanais Nadim Tabet, Lean on Pete du Britannique Andrew Haigh (ventes partagées par The Bureau Sales), Valley of Shadows [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jonas Matzow Gulbrandsen
fiche film
]
du Norvégien Jonas Matzow Gulbrandsen et Outrage Coda du célèbre Japonais Takeshi Kitano.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.