email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Grèce / France / Serbie

Le tournage de Son travail, premier long-métrage de Nikos Labôt, est terminé

par 

- Le réalisateur grec a terminé le tournage de son premier long-métrage, qui est également le premier projet du programme de formation First Films First à entrer en postproduction

Le tournage de Son travail, premier long-métrage de Nikos Labôt, est terminé
Marisha Triantafyllidou dans Son travail (© Panagiotis Zeppos)

Nikos Labôt (alias Charalampopoulos) travaille activement pour le cinéma depuis des années : il a réalisé trois courts-métrages (le dernier, The Dog, a été récompensé à de nombreux festivals internationaux) ; son long-métrage documentaire créatif The Immortals at the Southern Point of Europe, a été présenté en avant-première en 2013 au 15e Festival du Documentaire de Thessalonique ; enfin, il a travaillé à la fois pour la Grèce et la France. Le réalisateur vient de terminer le tournage de son premier long-métrage de fiction, Son travail [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nikos Labôt
fiche film
]
, qui fait partie de la première édition du programme de formation First Films First (FFF) et du When East Meets West Co-production Forum en2016. Soulignons que Son travail est le premier projet du FFF à entrer en postproduction.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L’histoire, écrite par le réalisateur et Katerina Klitsioti, suit Panagiota (Marisha Triantafyllidou), une femme de 37 ans qui vit avec son mari, Kostas (Dimitris Imellos) et leurs deux enfants dans un petit quartier bourgeois d’Athènes. Kostas a perdu son emploi à cause de la crise financière. La pression que cet évènement a créée s’étend à la relation du couple et influence aussi le comportement des enfants. Panagiota doit faire face aux problèmes qui affligent son foyer autrefois aisé. Sa seule tâche jusqu’alors était de s’occuper de sa famille, elle doit maintenant trouver un travail pour la première fois de sa vie. L’héroïne se fera exploiter sans pitié et sera contrainte de développer une nouvelle identité.

Son travail a été réalisé en 30 jours dans plusieurs quartiers populaires d’Athènes, tels que Nikaia, Egaleo et Drapetsona, qui reflètent la classe sociale de la protagoniste. ‘’Le tournage était difficile pour l’actrice principale et pour le reste de l’équipe, mais tout s’est bien passé en dépit de la situation provoquée par le Centre du Cinéma Grec, qui ne nous a pas permis d’accéder à la trésorerie pendant le tournage. C’est grâce aux acteurs, à l’équipe et aux coproducteurs que nous avons pu finaliser le film. Je leur en suis véritablement reconnaissante’’ déclare la productrice du film, Maria Drandaki. Labôt se prépare à aller en France, où auront lieu le montage et la postproduction du film.

La productrice s’est également exprimée sur leur expérience en tant que participant au FFF : ‘’le programme de formation offre un environnement chaleureux et sûr pour le développement d’un premier long-métrage sur un marché très exigeant. Pour Nikos et moi, c’était une chance exceptionnelle de nous concentrer sur d’autres aspects du film, comme le développement du scénario, les essais de tournage des scènes, et la présentation du projet au marché de coproduction. Le projet a suscité l’intérêt grâce à sa participation à différents ateliers du FFF organisés lors de plusieurs évènements régionaux et de festivals. Cela nous a donné un aperçu précieux de la situation de l’industrie dans la région.’’

Son travail est une coproduction entre la Grèce, la France et la Serbie de Maria Drandaki (Homemade Films), Julie Paratian (Sister Productions) et Milan Stojanović (Sense Production). Le film a reçu le soutien du Centre du Cinéma Grec, ERT SA, le CNC, le Fonds serbe pour le cinéma et Cineventure. SEE Cinema Network a apporté son soutien au développement et les ventes internationales sont assurées par la compagnie française Jour2Fête.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.