email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION France

Paul Aivanaa Manaté prépare L’Oiseau de paradis

par 

- Le réalisateur tahitien tournera son premier long avec Sebastian Urzendowsky en tête d'affiche. Une production Local Films

Paul Aivanaa Manaté prépare L’Oiseau de paradis
L'acteur Sebastian Urzendowsky

L'an prochain se déroulera un tournage qui sera une première dans l'histoire de l'industrie cinématographique française puisque Paul Aivanaa Manaté deviendra avec L’Oiseau de paradis le premier réalisateur originaire de Polynésie Française à mettre en scène un long métrage. Remarqué avec ses courts A l'arraché (présenté dans la collection Canal+ à la Semaine de la Critique cannoise 2010) et Nevermore (projeté à Clermont-Ferrand en 2013), le cinéaste pourra compter en tête d'affiche sur l'Allemand Sebastian Urzendowsky (très apprécié dans Un amour de jeunesse [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mia Hansen-Love
fiche film
]
, Land of Storms [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Adam Csaszi
fiche film
]
et Pingpong [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Matthias Luthardt
interview : Sebastian Urzendowsky
fiche film
]
) qui sera épaulé par Blanche-Neige Huri, Ahura Temaru et Patrick Descamps.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ecrit par Paul Aivanaa Manaté en collaboration avec Cécile Ducrocq, le scénario est centré sur Teivi, un jeune assistant parlementaire métis de 25 ans, amoral, indolent et séducteur. Il revoit un jour Yasmina, une lointaine cousine maorie aux pouvoirs mystiques qui soudain lui fait une étrange prédiction : "Tu vas mourir…je te sauverai". Bientôt assailli par des malaises hallucinatoires, empêtré dans une affaire de corruption immobilière, Teivi doute et perd pied. Persuadé que Yasmina peut le guérir, il part à sa recherche et chemine jusqu'à la presqu'île, sauvage et fantasmagorique.

Produit par Nicolas Brevière pour Local Films, L’Oiseau de paradis sera coproduit par A Perte de Vue Film, Anaphi Studios et Filmin'Tahiti, avec le soutien de l'avance sur recettes du CNC, de la Sofica Cofinova, de la région Bretagne, de France Ô et du Territoire Polynésie Française où se déroulera le tournage. La sortie en France et les ventes internationales seront assurées par UFO.

Local films lancera en salles le 16 août Lumières d'été [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Gabriel Périot (présenté dans section Nouveaux Réalisateurs l'an dernier à San Sebastian et qui sera distribué par Potemkine Films) et compte en post-production Nomades d'Olivier Coussemacq (lire l'article).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.