email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FINANCEMENTS Grèce

Le Centre de la cinématographie grec annonce que des financements viennent d'être pré-approuvés

par 

- Le Centre va consacrer plus de d’1M € au soutien des productions et des coproductions minoritaires grecques

Le Centre de la cinématographie grec annonce que des financements viennent d'être pré-approuvés
Le réalisateur Yorgos Zois

Le Centre de la cinématographie de Grèce a annoncé que des aides venaient d’être pré-approuvées pour huit projets grecs parmi ceux qui ont fait une demande dans le cadre du Programme basique d’aide à la production cinmatographique, et pour cinq projets éligibles au Programme d’incitation aux productions étrangères souhaitant venir en Grèce et travailler avec un producteur local comme coproducteur minoritaire. Les montants accordés, qui se montent à plus de 1,1 mllions d’euros (986 000 euros pour le premier poste, 163 000 euros dans le cadre du programme d’incitation à la coproduction internationale), se destinent à des projets qui ont été soumis au Centre, respectivement, entre le 1er août et le 10 octobre 2016, et entre le 7 octobre 2016 et le 22 mai 2017.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Parmi les projets grecs sélectionnés figurent les prochains films de Yorgos Zois (Interruption [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Yorgos Zois
fiche film
]
), Sotiris Goritsas (Balkanisateur) et du cinéaste chevronné Pantelis Voulgaris (lire l’article). Parmi les coproductions internationales retenues, on trouve les nouveaux projets du duo bulgare Kristina Grozeva-Petar Valchavov (Glory [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Petar Valchanov
interview : Petar Valchanov, Kristina …
fiche film
]
) et du Géorgien Levan Koguashvili (Blind Dates [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Levan Koguashvili
fiche film
]
), ainsi que le premier long-métrage du Chypriote Marios Piperidis (article). Il faut noter que c’est le premier lot de subventions pré-approuvé par le nouveau comité de direction du Centre de la cinématographie grec, en place depuis le mois de juin.

Parmi les dix projets helléniques soumis, les huit qui ont été choisis sont : The Last Note [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Pantelis Voulgaris (production : Yannis Iakovidis - Black Orange), Defunct [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Zacharias Mavroeidis (Christos B. Konstantakopoulos - Faliro House), Ailouroeides de Memi Koupa (Fenia Cossovitsa - Blonde SA), O Ksenistis de Yorgos Zois (Maria Drandaki - Homemade Films), O Anthropos me tis Apantiseis de Stelios Kammitsis (Vicky Miha, Fenia Cossovitsa - Blonde SA), Ena Saki Mallia de Maria Douza (Maria Kontogianni, Michalis Sarantinos - Steficon S.A.) et Barbarossa de Sotiris Goritsas (Iraklis Mavroeidis - Boo Productions/Pan Entertainment). Enfin, Mnimosyni, de Christos Dimas (Panos Papahadzis - Argonauts S.A.), va recevoir une aide à la récriture.

Les projets internationaux inscrits pour les incitations étaient au nombre de cinq et tous ont été retenus : The Father de Kristina Grozeva et Petar Valchanov (Bulgarie/Grèce, coproducteur grec : Graal SA), Ducks (Hope and Despair) de Shahar Rozen (Israël/Grèce, Graal SA), I Will Cross Tomorrow de Sepideh Farsi (France/Grèce/Pays-Bas/Belgique, Pan Entertainment S.A. en Grèce), Brighton 4thde Levan Koguashvili (Géorgie/Bulgarie/Croatie/Russie/Grèce, Argonauts S.A.) et Smuggling Hendrix de Marios Piperidis (Chypre/Allemagne/Grèce, View Master Films S.A.).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy