email print share on facebook share on twitter share on google+

MARCHÉ France

Cinq premières mondiales à Venise pour Celluloid Dreams

par 

- Un line-up incluant Jusqu'à la garde et Lean on Peteen compétition, ainsi que Nico, 1988 en ouverture d'Orizzonti

Cinq premières mondiales à Venise pour Celluloid Dreams
Jusqu'à la garde de Xavier Legrand

La rentrée festivalière s'annonce sous le signe des très bonnes affaires pour la société française de ventes internationales Celluloid Dreams dont le line-up compte cinq films qui feront leurs premières mondiales à la 74e Mostra de Venise (du 30 août au 9 septembre) et trois autres au 42e Festival de Toronto (du 7 au 17 septembre).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Sur le Lido, l'équipe de Hengameh Panahi et Frédérique Rouault négociera notamment pour deux films candidats au Lion d'Or : Jusqu'à la garde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Xavier Legrand
fiche film
]
du jeune cinéaste français Xavier Legrand et Lean on Pete [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Britannique Andrew Haigh (ventes partagées par The Bureau Sales). Au line-up vénitien pointe aussi Nico, 1988 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Susanna Nicchiarelli
fiche film
]
de l'Italienne Susanna Nicchiarelli, un long métrage coproduit par la Belgique qui fera l'ouverture de la section compétitive Orizzonti. Enfin, Emma [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Silvio Soldini sera projeté hors compétition en sélection officielle alors que Outrage Coda du Japonais Takeshi Kitano fera la clôture du festival.

Celluloid Dreams enchaînera à Toronto avec trois premières mondiales dans la section Discovery pour Valley of Shadows [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jonas Matzow Gulbrandsen
fiche film
]
du Norvégien Jonas Matzow Gulbrandsen, Ravens [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jens Assur
fiche film
]
du Suédois Jens Assur et 1% de l'Australien Stephen McCallum. A noter également que Jusqu'à la garde fait partie des 12 titres sélectionnés pour la compétition Platform du festival canadien et que Lean on Pete sera projeté enSpecial Presentation.

Enfin, au 65e Festival de San Sebastian (du 22 au 30 septembre), Celluloid Dreams misera sur Le Semeur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Marine Francen
fiche film
]
de la Française Marine Francen qui fera sa première mondiale dans la section compétitive Nouveaux Réalisateurs où sera aussi présenté Ravens de Jens Assur. A signaler également que le très efficace titre cannois La familia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Vénézuélien Gustavo Rondón Córdova sera projeté au programme Horizontes Latinos.

Parmi les autres titres du line-up Celluloid Dreams, on peut en post-production L'Heure de la sortie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sébastien Marnier
fiche film
]
 de Sébastien Marnier (avec Laurent Laffite et Emmanuelle Bercot au casting - lire l'article) et The Interpreter [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Martin Šulík
fiche film
]
du Slovaque Martin Sulik.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.