email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

MARCHÉ France

12 prétendants au Lion d'Or pour les vendeurs français

par 

- Les sociétés françaises négocient pour 40 films sélectionnés à Venise où seront présentées 15 productions majoritaires hexagonales et 14 minoritaires

12 prétendants au Lion d'Or pour les vendeurs français
Mektoub My Love: Canto Uno d'Abdellatif Kechiche

La 74è Mostra de Venise qui s'ouvre aujourd'hui devrait se révéler très fructueuse pour les vendeurs français et pour la circulation des films dans le monde puisque 12 des 21 titres en lice pour le Lion d'Or 2017 sont vendus par des sociétés hexagonales. Ainsi, Wild Bunch négociera pour Jian Nian Hua de la Chinoise Vivian Qu (un film coproduit par la société parisienne Mandrake Films) et pour The Third Murder du Japonais Hirokazu Kore-EdaMemento Films International misera sur Sweet Country de l'Australien Warwick Thornton et Pathé International sur le très attendu Mektoub My Love: Canto Uno [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 d'Abdellatif Kechiche (produit par le réalisateur via Quat'sous Films avec l'Italie et la Tunisie).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
LIM Internal

MK2 est aussi de la partie avec La villa [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Robert Guédiguian
fiche film
]
 du Français Robert GuédiguianIndie Sales avec la coproduction franco-libanaise L'Insulte [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ziad Doueiri
fiche film
]
 de Ziad DoueiriDoc & Film International avec le documentaire Ex Libris - The New York Public Library de l'Américain Frederick Wiseman, et Celluloid Dreams avec deux prétendants : Jusqu'à la garde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Xavier Legrand
fiche film
]
 du Français Xavier Legrand et Lean on Pete [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 du Britannique Andrew Haigh (ventes partagées par The Bureau Sales). Enfin, trois films italiens sont vendus par des structures françaises avecTF1 Studio qui compte sur son line-up la coproduction française Hannah [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 d'Andrea Pallaoro et Bac Films qui négociera pour deux longs métrages: The Leisure Seeker [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Paolo Virzì
fiche film
]
de Paolo Virzi et Una famiglia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Matilda De Angelis
interview : Sebastiano Riso
fiche film
]
 de Sebastiano Riso (que Bac a aussi coproduit).

Vue sous un autre angle, la compétition vénitienne totalise quatre productions majoritaires françaises et quatre coproductions minoritaires (incluant Foxtrot [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Samuel Maoz
fiche film
]
 de l'Israélien Samuel Maoz qui a été coproduit par la structure parisienne ASAP Films).

Les vendeurs français sont également très présents à l'affiche de section compétitive Orizzonti qui inclut 11 longs métrages figurant sur leurs line-up. Elle Driver s'occupe notamment du documentaire Caniba [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Verana Paravel et Lucien Castaing-Taylor (production française de Norte et de S.E.L), Urban Distribution International des Versets de l'Oubli [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alireza Khatami
fiche film
]
 de l'Iranien Alireza Khatami (produit en délégué par la société parisienne House on Fire) et Wide House du documentaire américain The Rape of Recy Taylor de Nancy Buirski. De son côté, Celluloid Dreams vend le film d'ouverture Nico, 1988 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Susanna Nicchiarelli
fiche film
]
 de l'Italienne Susanna Nicchiarelli, alors que Bac Films mise sur la coproduction franco-belge-qatari Les Bienheureux [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Sofia Djama, et Noori Pictures sur le titre iranien Bedoune Tarikh, Bedoune Emza de Vahid Jalilvand. A noter aussi Marvin [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de la Française Anne Fontaine (vendu par TF1 Studio), la coproduction franco-belge Espèces menacées [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de son compatriote Gilles Bourdos (au line-up de Wild Bunch) et la production déléguée française La nuit où j'ai nagé [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Damien Manivel, Kohei Igar…
fiche film
]
 du duo Damien Manivel - Kohei Igarashi (négocié par Shellac qui se lance dans les ventes internationales).

Sous l'aspect production, Orizzonti dévoilera six productions majoritaires françaises et deux minoritaires : Brutti e cattivi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de l'Italien Cosimo Gomez (coproduit par Mille et Une Productions et par Tchin Tchin Production) et Invisible [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de l'Argentin Pablo Giorgelli (coproduit par Good Fortune Films et par Urban Factory). 

Hors compétition, Gaumont vend La mélodie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 du Français Rachid Hami (lire l'article), Wild Bunch négociera pour Le fidèle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Michael Roskam
fiche film
]
 du Belge Michael R. Roskam (coproduit par la France via Stone AngelsPathé et Wild Bunch lui-même), Doc & Film International mise sur le documentaire américano-japonais Ryuichi Sakamoto: Coda de Stephen Nomura Schible, et Celluloid Dreams place ses espérances sur deux titres : Emma [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de l'Italien Silvio Soldini et Outrage Coda du Japonais Takeshi Kitano qui fera la clôture du festival. A signaler enfin que Zama [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lucrecia Martel
fiche film
]
 de l'Argentine Lucrecia Martel a été coproduit par la société parisienne MPM Film.

Le Pacte sera aussi en action à Venise avec Manuel [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de l'Italien Dario Albertini qui sera projeté au programme Cinema nel Giardino où sera également présenté la coproduction française Tueurs [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : François Troukens
fiche film
]
 du duo belge Jean-François Hensgens - François Troukens (vendu par TF1 Studio) et Controfigura [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Rä di Martino
fiche film
]
 de l'Italien Rä de Martino (coproduit par la société lyonnaise Haut Les Mains). 

Enfin, toujours en sélection officielle, sera dévoilé en séance spéciale L'ordine delle cose de l'Italien Andrea Segre, coproduit par la France via Mact Productions et Sophie Dulac Productions, et vendu par la structure belgo-française Be For Films

Sur le Lido, les vendeurs hexagonaux compteront également sur dix longs métrages en vitrine dans les sections parallèles. Stray Dogs vend ainsi le film britannique Pin Cushion [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Deborah Haywood (qui fera demain l'ouverture de la Semaine de la Critique) et compte aussi sur son line-up la coproduction américano-française Thirst Street [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Nathan Silver
fiche film
]
 de Nathan Silver qui sera présentée en événement spécial aux Giornate degli autori. De son côté, Films Distribution négocie pour Eye On Juliet du Canadien Kim Nguyen qui est en lice aux Giornate degli autori où le vendeur parisien brillera également avec le Grand Prix cannois 120 battements par minute [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Arnaud Valois
interview : Robin Campillo
fiche film
]
 de Robin Campillo (déjà acheté partout dans le monde) qui sera projeté au programme Prix LUX. Dans la même section, MK2 vendra M [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sara Forestier
fiche film
]
 de la Française Sara Forestier, Doc & Film International la coproduction franco-marocaine Volubilis [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Faouzi Bensaïdi
fiche film
]
 de Faouzi Bensaïdi et UDI - Urban Distribution International Samui Song [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pen-ek Ratanaruang
fiche film
]
 du Thaïlandais Pen-ek Ratanaruang. A la Semaine de la Critique, Ecce Films vend lui-même sa production Les garçons sauvages [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bertrand Mandico
fiche film
]
 du Français Bertrand Mandico et Alpha Violet compte à l'affiche deux atouts de son line-up : Il Cratere [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Silvia Luzi, Luca Bellino
fiche film
]
du duo italien Silvia Luzi - Luca Bellino et la coproduction française Temporada de caza [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Natalia Garagiola
fiche film
]
 de l'Argentine Natalia Garagiola. Au total, les deux sections parallèles vénitiennes totalisent quatre productions majoritaires françaises et trois minoritaires (incluant Il risoluto [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Giovanni Donfrancesco
fiche film
]
 de l'Italien Giovanni Donfrancesco, coproduit par Les Films du Poisson et qui sera projeté en événement spécial aux Giornate degli autori).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.