email print share on facebook share on twitter share on google+

NAMUR 2017

Festival de Namur, 32e

par 

- Le FIFF ouvrira le 29 septembre prochain avec la Caméra d’or, Jeune femme, proposant 25 films en avant-première

Festival de Namur, 32e
Jeune femme de Léonor Sérraille

Le Festival Internationale du Film Francophone de Namur (FIFF) (du 29 septembre au 9 octobre), qui ouvrira avec la dernière Caméra d’Or, Jeune femme [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Léonor Serraille
fiche film
]
de Léonor Sérraille, proposera 12 films en compétition cette année, 9 fictions et 3 documentaires, dont par exemple Ana, mon amour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Călin Peter Netzer
fiche film
]
de Calin Peter Netzer, Ours d’argent à Berlin. Le FIFF accompagne d’ailleurs depuis une bonne dizaine d’année avec fidélité et attention l’explosion du cinéma roumain. Autre film découvert à Berlin, When the Day Had No Name [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Teona Strugar Mitevska
fiche film
]
, le quatrième long métrage de la macédonienne Teona Strugar Mitevska. Seul film belge en compétition, le très efficace et complètement psychédélique Laissez bronzer les cadavres [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hélène Cattet & Bruno Forz…
fiche film
]
, du duo Hélène Cattet & Bruno Forzani. Logiquement, le contingent français est conséquent, avec 12 jours [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de la légende du cinéma documentaire Raymond Depardon, et un autre documentaire, Carré 35 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du comédien et réalisateur Eric Caravaca, ainsi que Chien [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Samuel Benchetrit et Maryline [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Guillaume Gallienne.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cinesquare Internal News

On notera également que le festival programmera en avant-première belge une poignée de films français très attendus au prestigieux castings dont Numéro Une [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Tonie Marshall (avec Emmanuelle Devos, Suzanne Clément, Richard Berry, Sami Frey, Benjamin Biolay) et Jalouse [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de David et Stéphane Foenkinos (avec Karin Viard, Anne Dorval et Anaïs Demoustier). En avant-première mondiale, Tout nous sépare [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Thierry Klifa (avec Diane KrugerCatherine DeneuveNicolas DuvauchelleNekfeu). 

Le Jury Long Métrage sera présidé par le réalisateur français Martin Provost (Séraphine [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Violette [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Sage Femme
 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Martin Provost
fiche film
]
), tandis que le Jury Court Métrage sera présidé par l’explosif duo de réalisateurs formé par Adil El Arbi et Bilall Fallah (Image [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Black
 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Adil El Arbi et Bilall Fal…
fiche film
]
).

Côté films belges, le public pourra découvrir en exclusivité quatre autres nouveaux longs métrages: Drôle de père [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Amélie van Elmbt
fiche film
]
, le nouveau film d’Amélie van Elmbt (La Tête la première [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), et trois premiers longs, Une part d’ombre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Samuel Tilman
fiche film
]
de Samuel Tilman, La Part Sauvage [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Guérin Van de Vorst
fiche film
]
de Guérin van de Vorst et C’est tout pour moi! [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nawell Madani
fiche film
]
de Nawell Madani.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.