email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Turquie / Allemagne / France

Passed by Censor au line-up de Bac Films

par 

- La société parisienne vendra le premier long du Turc Serhat Karaaslan, coproduit par les Allemands de Departures Film et les Français de Silex Films

Passed by Censor au line-up de Bac Films
Berkay Ates dans Passed by Censor

Très remarqué avec les courts métrages Musa (Locarno en 2012) et Ice Cream (Toronto 2014), le Turc Serhat Karaaslan vient de boucler dans la plus grande discrétion à Istanbul le tournage de son premier long métrage, Passed by Censor [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Serhat Karaaslan
fiche film
]
, coproduit par l’Allemagne et la France, et qui sera vendu par la société parisienne Bac Films International.

Au casting figurent Berkay Ates (Abluka - Suspicions [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Emin Alper
fiche film
]
), Ipek Türktan (The Impeccables) et Saadet Aksoy (meilleure actrice à Sarajevo en 2007 pour Yumurta [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et à Ankara en 2009 pour Love in Another Language, remarquée également dans Venir au monde [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Sergio Castellitto
fiche film
]
et Eastern Plays [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Kamen Kalev
fiche film
]
).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ecrit par le réalisateur, le scénario est centré sur Zakir, 30 ans, qui contrôle le courrier dans une prison située au cœur d’Istanbul. Son travail consiste à censurer les passages jugés inacceptables des lettres que les détenus envoient et reçoivent. Son quotidien s’organise entre ses amis et collègues au sein de la prison et l’appartement qu’il partage seul avec sa mère. Zakir traverse sans grand enthousiasme une vie qui ne lui offre que peu de perspectives dans un pays soumis aux multiples contrôles. Jusqu’à ce qu’il s’inscrive à un cours d’écriture créatif où il fait la rencontre d’Emel, une jeune femme de son âge. Lorsque leur professeur demande à la classe une nouvelle inspirée d’une photographie, Zakir vole l’une des dizaines de photos qu’il trouve dans les courriers de détenus. Celle qui retient son attention est le portrait de famille d’un détenu appelé Recep, qui pose avec son père et sa femme, la belle Selma, au parloir de la prison. Chaque visite de Selma à son mari suscite chez Zakir de plus en plus de curiosité et d’interrogations. Il est très vite pris entre le désir de nourrir son histoire et celui qui naît à force d’observer Selma. Avec la complicité d’Emel qui devient sa confidente, il décide d’en savoir plus sur Selma jusqu’à se mettre en danger.

A noter que le projet a été développé dans plusieurs résidences d’écriture comme la Cinéfondation du Festival de Cannes, le Jerusalem International Film Lab ou encore la Locarno Filmmakers Academy, et qu’il est aussi passé par le Berlinale Talent Project Market, le Paris Coproduction Village, le “MFI Script 2 Film Workshops” du Mediterranean Film Institute (avec le Scenario Workshop Award à la clé) et le Film Development Workshop - Meetings on the Bridge/Turquie.

Produit par Serkan Cakarer pour la société turque +90 Film Production, Passed by Censor est coproduit par les Allemands de Departures Film (Undine Filter et Thomas Král) et les Français de Silex Films (Priscilla Bertin, Elisa Larrière et Judith Nora), avec le soutien d’Eurimages, du ministère turc de la Culture, de TOY et de Bir Film (qui distribuera le film en Turquie), du Mitteldeutsche Medienförderung et de Bac Films (qui pilotera la sortie en France et les ventes internationales). En Allemagne, la distribution sera assurée par Farbfilm Verleih. Le tournage s’est déroulé du 9 septembre au 11 octobre avec Meryem Yavuz à la direction de la photographie et le montage sera opéré par Ali Aga.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy