email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS France

“L’Italie qui gagne” est à Villerupt

par 

- La 40° édition du Festival du cinéma italien commencera vendredi 27 dans la petite ville de Lorraine, avec 19 films en compétition et des hommages à Luigi Comencini et M.T. Giordana

“L’Italie qui gagne” est à Villerupt
Due soldati de Marco Tullio Giordana

“L’Italie qui gagne” : voilà le slogan optimiste choisi par les organisateurs du Festival du film italien de Villerupt pour sa 40e édition, qui va s’ouvrir demain vendredi 27 sur la projection de Piuma [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Roan Johnson et sera clôturé le 12 novembre par la présentation du nouveau film des frères Taviani, Una questione privata [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Paolo Taviani
fiche film
]
.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les directeurs du festival lorrain, Antoine Compagnone et Oreste Sarchelli, ont annoncé qu’à l’occasion de sa quarantième, la manifestation va reproposer certains des grands films qui ont marqué son histoire, de Padre padrone des Taviani (Palme d’or à Cannes en 1977) à Fuocoammare, par delà Lampedusa [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gianfranco Rosi
fiche film
]
 (Ours d’or de Berlin 2016), en passant par 11 autres films comme L’Arbre aux sabotsRêve de singeCinema ParadisoMediterraneoLes Enfants volés, Le Facteur, La Vie est belle, La Chambre du fils [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Reality [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Matteo Garrone
fiche film
]
, La Grande Bellezza [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Paolo Sorrentino
fiche film
]
, Les Merveilles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alice Rohrwacher
interview : Tiziana Soudani
fiche film
]
. “Cela nous a semblé la meilleure manière de célébrer la qualité du cinéma que nous défendons”.

Au-delà de ces projections-événements, Villerupt va projeter 60 films : 19 en compétition, 20 dans la section Panorama (notamment le candidat italien pour les nominations au prochain Oscar du meilleur film en langue étrangère : A Ciambra [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jonas Carpignano
fiche film
]
 de Jonas Carpignano), 6 documentaires, les films de l’hommage à Marco Tullio Giordana (notamment le tout récent Due soldati [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, encore inédit) et 8 chefs-d’oeuvre du maestro Luigi Comencini.

Les films en lice vont être départagés par les réalisateurs-scénaristes François Cailla et Antoine Lassaigne, le poète Jean Portante et Cristina Comencini, présidente de ce jury. Le gagnant recevra le Prix Amilcar. D’autres jurys voteront : un jeune jury, un jury de critiques et un jury d’exploitants. Les films en compétition, encore inédits en France, sont 7 minutes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Michele Placido
fiche film
]
de Michele PlacidoCoeurs purs [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Roberto De Paolis
fiche film
]
 de Roberto De PaolisEasy [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Andrea Magnani
fiche film
]
 d’Andrea MagnaniFortunata [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sergio Castellitto
fiche film
]
 de Sergio CastellittoHannah [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 d’Andrea PallaoroI figli della notte [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Andrea De Sica
fiche film
]
 d’Andrea De SicaIl contagio [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Matteo Botrugno, Daniele C…
fiche film
]
 de Matteo Botrugno et Daniele ColucciniIl padre d’Italia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Fabio Mollo
fiche film
]
 de Fabio MolloIl permesso [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Claudio AmendolaL’ordine delle cose [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Andrea Segre
fiche film
]
 d’Andrea SegreLa stoffa dei sogni [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Gianfranco CabidduLa vita in comune [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 d’Edoardo WinspeareLasciati andare [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Francesco AmatoLast Christmas [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Christiano PahlerManuel [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Dario AlbertiniSicilian Ghost Story [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
fiche film
]
 de Fabio Grassadonia et Antonio PiazzaTutto quello che vuoi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Francesco BruniVeleno [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Diego Olivares, Xolo [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Giuseppe Valentino.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy