email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Suisse

La 23e édition du Festival de Genève réunit tradition et innovation

par 

- Avec 170 films, 12 avant-premières internationales et 88 avant-premières suisses au programme, plus le nombre impressionnant de 200 invités, le festival (3-11 novembre) est en pleine forme

La 23e édition du Festival de Genève réunit tradition et innovation
Les Gardiennes de Xavier Beauvois

Sans quitter des yeux les dernières innovations qui se présentent dans le monde du cinéma, le Festival international du film de Genève propose cette année un programme épousant un vaste éventail de productions audiovisuelles d’aujourd’hui. L’événement, précédemment nommé Tous Écrans, a toujours été pionnier, toujours en phase avec les évolutions les plus récentes de l’art filmique, en termes de contenu comme de format (nouvelles technologies, séries TV, réalité virtuelle, etc.).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
Charlemagne Youth Prize

La grande nouvelle de l’année est l’inauguration d’un nouvel espace de 600m2 baptisé Territoires Virtuels, entièrement dédié à 26 projets en réalité virtuelle ou immersive.

L’ouverture de la 23e édition du Festival de Genève a été confiée à la coproduction suisse Les Gardiennes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Xavier Beauvois
fiche film
]
de Xavier Beauvois, avec Nathalie Baye, Laura Smet, Iris Bry et  Xavier Beauvois (qui seront tous présents). La compétition internationale réunit dix films puissants et radicaux, tous inédits en Suisse, notamment Crater [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Silvia Luzi, Luca Bellino
fiche film
]
de Luca Bellino et Silvia Luzi, Une vie à l’étroit [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Russe Kantemir Balagov, le film Roumain Meda or the Not So Bright Side of Things [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Emanuel Pârvu
fiche film
]
d’Emanuel Parvu et deux titres français : Occidental [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Neïl Beloufa
fiche film
]
de l’artiste franco-algérien Neïl Beloufa, qui fait ici ses débuts derrière la caméra, et Thirst Street [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Nathan Silver
fiche film
]
de Nathan Silver (coproduit avec les États-Unis). Le cinéma européen est présent aussi dans les autres sections. On peut citer Jalouse [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de David et Stéphane Foenkinos, avec Karin Viard et Bruno Todeschini, Djam [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du charismatique Tony Gatlif, et le thriller fantastique Thelma [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Eili Harboe
interview : Joachim Trier
fiche film
]
du Norvégien Joachim Trier, tous sélectionnés dans la section Highlight Screenings. Au programme du volet Rien que pour vos yeux, on trouve des favoris des festivals comme les films français Ciel étoilé au-dessus de ma tête [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d’Ilan Klipper et Paris Prestige [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, d’Ekoeé Lebitey et Hamé Bourok.

Le Prix Film & Beyond se destine cette année au réalisateur américain culte Abel Ferrara, qui présentera Piazza Vittorio [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
pour la clôture du festival. Le Marché du numérique de Genève va accueillir la troisième et dernière partie du projet dédié au cinéma helvétique Connect to Reality, qui se penche sur l’impact des nouvelles technologies sur les pratiques audiovisuelles. L’intelligence artificielle et les nouveaux casques de réalité augmentée font partie des nombreux sujets qui vont y être abordés.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.