email print share on facebook share on twitter share on google+

FINANCEMENTS France

L'Ile-de-France soutient Pupille de Jeanne Herry

par 

- Parmi les autres sélectionnés, les prochains Alice Winocour, Michel Blanc, Rémi Bezançon, Benoît Forgeart, Rémy Chayé et Marie-Castille Mention-Schaar

L'Ile-de-France soutient Pupille de Jeanne Herry
L'actrice Sandrine Kiberlain, la réalisatrice Jeanne Herry et l'acteur Gilles Lellouche travailleront ensemble dans Pupille

13 longs métrages ont été sélectionnés lors de la 4e session 2017 du Fonds de soutien aux industries techniques cinématographiques et audiovisuelles de la Région Ile-de-France.

Parmi eux se distingue Pupille [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, le second long de Jeanne Herry après Elle l’adore [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(nominé au César 2015 du meilleur premier film). En tournage depuis le 20 octobre, le film réunit au casting Sandrine Kiberlain (César 2014 de meilleure actrice pour 9 mois ferme [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, nominée quatre autre fois dont en 2010 et 2015, à l'affiche l'an prochain dans La Belle et la belle), Gilles Lellouche (à son avantage récemment dans Le Sens de la fête [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, à l'affiche française ce mercredi dans Plonger [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), Olivia Côte, Elodie Bouchez et Miou-Miou. Ecrit par la réalisatrice, le scénario voit Théo être remis à l’adoption par sa mère biologique le jour de sa naissance. C’est un accouchement sous X. La mère a deux mois pour revenir sur sa décision… Ou pas. Les services de l’aide sociale à l’enfance et le service adoption se mettent en mouvement… Les uns doivent s’occuper du bébé, le porter (au sens plein du terme) dans ce temps suspendu, cette phase d’incertitude. Les autres doivent trouver celle qui deviendra sa mère adoptante. Elle s’appelle Alice et cela fait dix ans qu’elle se bat pour avoir un enfant. Pupille est l’histoire de la rencontre entre Alice, 41 ans, et Théo, trois mois… Produit par Hugo Sélignac et Vincent Mazel pour Chi-Fou-Mi Productions et par Alain Attal pour Trésor Films, le film est coproduit par StudioCanal (qui pilotera la distribution en France et pour la salle et les ventes internationales), par France 3 Cinéma et par les Belges d'Artémis Productions. Egalement préacheté par Canal+ et Ciné+, le long métrage qui est aussi soutenu par l'avance sur recettes du CNC bénéficiera d'une aide de 358 500 euros de la région Ile-de-France. Le tournage se déroule sur neuf semaines avec Sofian El Fani (nominé au César 2014 de sa spécialité pour La vie d'Adèle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Abdellatif Kechiche
fiche film
]
et vainqueur en 2015 pour Timbuktu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) à la direction de la photographie.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

A également été sélectionné Proxima qui sera le 3e long d'Alice Winocour après deux films sélectionné à Cannes : Augustine [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Semaine de la Critique 2012) et Maryland [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alice Winocour
fiche film
]
(Un Certain Regard 2015). Une production Dharamsala qui sera aidée à hauteur de 400 000 € par l'Ile-de-France .

La région Ile-de-France soutiendra sept autres projets de fiction : La Fête des mères [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Marie-Castille Mention-Schaar (Willow Films - 425 000 €), Voyez comme on danse [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Michel Blanc (Les Films du 24 - 485 000 €), Yves de Benoît Forgeard (Ecce Films - 300 000 €), L'Etreinte de Ludovic Bergery (Moby Dick Films - 396 250 €), Elsa de Pierre Isoard (Karé Productions - 320 000 euros), La Femme au carnet rouge de Stéphan Archinard et François Prévôt-Leygonie (Les Films du 24 - 353 000 €) et Le Mystère Henry Pick de Rémi Bezançon (Mandarin Productions - 445 000 €).

Trois longs métrages d'animation figurent sur la liste des heureux élus : Le Sommet des dieux de Patrick Imbert (lire l'article - Julianne Films - 440 000 euros), My Sunny Maad de la Tchèque Michaela Pavlatova (Sacrebleu Productions - 280 000 €) et Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary de Rémi Chayé (Maybe Movies - 360 000 €).

Enfin, cinq longs métrages documentaires seront appuyés par l'Ile-de-France : Système K de Renaud Barret (Les Films en Vrac),Le Voyage d'Ailo de Guillaume Maidatchevsky (Borsalino Productions), Sympathy for the Pepito de Benoit Garel et Gilles Charmant (Atopic), Madagascar 1947, sur les traces des soldats malgaches de Marie-Clémence Paes (Laterit Productions) et L'Attente des femmes de Sandrine Lanno (Les Films de Pierre).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.