email print share on facebook share on twitter share on google+

PRODUCTION Roumanie

Le drame hospitalier roumain Thou Shalt Not Kill est en post-production

par 

- Ce premier long-métrage par Gabi Virginia Şarga et Cătălin Rotaru est produit par Axis Media Production et Green Cat Film

Le drame hospitalier roumain Thou Shalt Not Kill est en post-production
Alexandru Suciu dans Thou Shalt Not Kill

Deux ans après que leur tout premier court-métrage, 4.15 PM The End of the World, ait concouru à Cannes, Gabi Virginia Şarga et Cătălin Rotaru travaillent sur la post-production de leur premier long-métrage, Thou Shalt Not Kill [+lire aussi :
critique
fiche film
]
(titre provisoire: Biocide), produit par la société Axis Media Production (fondée par Adina Sădeanu) en coproduction avec Green Cat Film, la société des deux réalisateurs.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le scénario, co-écrit par Şarga and Rotaru, a pour personnage central Cristian (Alexandru Suciu), un jeune chirurgien très perturbé suite à la mort d’un patient après une opération pourtant réussie. Convaincu que le patient a été frappé par une maladie nosocomiale, Cristian se lance dans un duel à la David et Goliath contre la direction de l’hôpital. La troupe du film comprend aussi Cristina Flutur, Gelu Colceag, Tania Filip, Elias Ferkin et Daniel Popa.

Le projet a été tourné sur 21 jours en novembre, à Bucarest et dans ses alentours, avec Tudor Platon comme chef-opérateur. Son budget total se monte à environ 310 000 euros, dont 100 000 euros ont été apportés par le Centre national de la cinématographie de Roumanie.

Interrrogé sur les origines personnelles ou pas de l’histoire, Cătălin Rotaru répond que Thou Shalt Not Kill est “une fiction, mais une fiction très personnelle”. Quant à Gabi Virginia Şarga, elle explique : “À première vue, le film parle du système de la santé, mais en fait, il traite de la corruption, présente dans différentes sphères de la société, à travers la lutte à la Don Quichotte d’un homme qui va être un héros pendant cinq minutes”.

La post-production du film sera terminée au printemps pour une sortie nationale prévue, si tout se passe bien, pour le deuxième semestre.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.