email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLIN 2018 Marché / France

Dovlatov promet un Berlin fructueux à Alpha Violet

par 

- Le film d’Alexey German Jr. qui fera sa première mondiale en compétition brille parmi les sept titres au line-up de la société de ventes française

Dovlatov promet un Berlin fructueux à Alpha Violet
Dovlatov d’Alexey German Jr.

Pour la première fois de sa relativement jeune existence (qui a démarré en 2012) et après avoir compté plusieurs titres dans les sections parallèles des plus grands festivals internationaux, la société parisienne de ventes internationales Alpha Violet détient sur son line-up un long métrage sélectionné en compétition dans un des “Big Three“ (Cannes, Berlin, Venise). Ce fleuron avec lequel l'équipe de Virginie Devesa et Keiko Funato entend bien faire de très  bonnes affaires à l’European Film Market est Dovlatov [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Milan Maric
fiche film
]
 d’Alexey German Jr. qui sera en course pour l’Ours d’Or du 68e Festival de Berlin (du 15 au 25 février 2018).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Sélectionné trois fois à Venise (mention spéciale du Lion du Futur en 2003 avec The Last Train, en compétition en 2005 avec Garpastum et en 2008 avec Soldat de papier qui avait été distingué par l’Osella de la meilleure contribution technique), le cinéaste russe revient pour la seconde fois en compétition à Berlin après Under Electric Clouds [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 (Ours d’argent de la plus belle contribution artistique en 2015).

Dovlatov, son 5e long métrage, a été produit par les Russes deSAGa films, Metrafilms et First Channel, coproduit par les Polonais de Message film et les Serbes d’Art & Popcorn, et soutenu par Eurimages. Interprété par le Serbe Milan Maric, la Polonaise Helena Sujecka et les Russes Danila KozlovskyArtur Beschastny et Anton Shagin, le film (dont les premières images avaient été montrées au Work in Progress du Festival de Cinéma Européen des Arcs) retrace six jours de la vie du brillant et ironique romancier Sergeï Dovlatov qui voyait bien au-delà des strictes limites de la Russie soviétique des années 70. Avec le poète Joseph Brodsky, il se battit pour préserver son talent et son éthique tout en observant ses amis artistes soviétiques broyés par l’inflexible appareil étatique. A noter que la direction de la photographie a été assurée par le Polonais Lukasz Zal (nominé à l’Oscar en 2015 pour Ida [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pawel Pawlikowski
interview : Pawel Pawlikowski
fiche film
]
).

A Berlin, Alpha Violet projettera aussi trois films en première de marché : Crater [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Silvia Luzi, Luca Bellino
fiche film
]
 du duo italien Silvia Luzi - Luca Bellino (découvert à la Semaine de la Critique vénitienne et qui a gagné le Grand prix du Jury au festival de Tokyo), Namme [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 du Géorgien Zaza Khalvashi (qui a fait sa première mondiale à Tokyo) et Nina [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Juraj Lehotský
fiche film
]
 du Slovaque Juraj Lehotsky (sélectionné à Karlovy Vary et à Toronto). Enfin, en post-production pointent Fugue [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Agnieszka Smoczyńska
fiche film
]
 de la Polonaise Agnieszka Smoczynska (prix spécial au Sundance 2016 avec son premier long The Lure [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Agnieszka Smoczyńska
fiche film
]
), la coproduction mexico-américaine The Chambermaid (La camerista) de Lila Avilés et le premier long bulgare Irina [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Nadejda Koseva.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.