email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CÉSAR 2018

Le César du meilleur film pour 120 battements par minute

par 

- Le film de Robin Campillo domine le palmarès devant Au revoir là-haut. Jeanne Balibar et Swann Arlaud sont sacrés meilleurs interprètes

Le César du meilleur film pour 120 battements par minute
Robin Campillo, Marie-Ange Luciani et Hugues Charbonneau avec leur César du Meilleur Film pour 120 battements par minute (© Juliette Paulet, Steven Baillin, Marie-Pierre Magherini - ENS Louis Lumière pour l'Académie des César)

Confirmant son statut de grand favori, 120 battements par minute [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Arnaud Valois
interview : Robin Campillo
fiche film
]
de Robin Campillo a dominé la cérémonie des César 2018, trustant six trophées dont le plus important, celui du meilleur film français de l’année 2017. Le cinéaste y a ajouté deux victoires personnelles (pour le scénario original et le montage), le long métrage l’emportant aussi dans les catégories meilleur acteur dans un second rôle (Antoine Reinartz), meilleur espoir masculin (Nahuel Perez Biscayart) et meilleure musique (Arnaud Rebotini). Grand Prix en mai dernier au Festival de Cannes, le film va maintenant profiter de l’effet César pour arrondir son cumul actuel en salles (834 000 entrées France).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Egalement nominé 13 fois, Au revoir là-haut [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d’Albert Dupontel a tiré son épingle du jeu avec cinq récompenses (César de la meilleure réalisation, de l’adaptation, de la photo, des costumes et des décors).

La surprise est venue de Petit Paysan [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hubert Charuel
fiche film
]
de Hubert Charuel qui s’est adjugé trois César, dont surtout le titre de meilleur acteur décerné à Swann Arlaud, les deux autres récompenses étant celle du meilleur premier film et du meilleure actrice dans un second rôle (Sara Giraudeau).

Si le sacre de Jeanne Balibar comme meilleure actrice pour sa performance dans Barbara [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(aussi primé pour le son) était attendu, tout comme le César du meilleur long métrage d’animation remporté par Le Grand Méchant Renard et autres contes [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Benjamin Renner et Patrick Imbert, et à un degré moindre celui du meilleur espoir féminin (Camélia Jordana pour son interprétation dans Le Brio [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), l’incertitude régnait avant le verdict de la très relevée catégorie documentaire qui a finalement couronné I Am Not Your Negro [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Raoul Peck. Enfin, à noter que le César du meilleur film étranger est allé à Faute d’amour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Andreï Zviaguintsev
fiche film
]
du Russe Andreï Zviaguintsev.

Cette cérémonie des César a été marquée par le César d’honneur remis à l’actrice espagnole Penélope Cruz, par l’attribution du premier César du public (récompensant le film français ayant enregistré le plus d’entrées dans l’Hexagone) à Raid Dingue [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Dany Boon, par des hommages aux disparus (notamment Jeanne Moreau et Jean Rochefort) et par le port par tous les participants de la soirée d’un ruban blanc en soutien à la campagne #MaintenantOnAgit et à la lutte contre les violences faites aux femmes.

Le palmarès :

Meilleur film
120 battements par minute [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Arnaud Valois
interview : Robin Campillo
fiche film
]
 - Robin Campillo

Meilleure actrice
Jeanne Balibar – Barbara [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]

Meilleur acteur
Swann Arlaud - Petit Paysan [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hubert Charuel
fiche film
]

Meilleure réalisation
Albert Dupontel - Au revoir là-haut [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]

Meilleur scénario original
Robin Campillo - 120 battements par minute

Meilleure adaptation
Albert Dupontel et Pierre Lemaître - Au revoir là-haut

Meilleure actrice dans un second rôle
Sara Giraudeau - Petit Paysan

Meilleur acteur dans un second rôle
Antoine Reinartz - 120 battements par minute

Meilleur espoir féminin
Camélia Jordana - Le Brio [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]

Meilleur espoir masculin
Nahuel Perez Biscayart - 120 battements par minute

Meilleur premier film
Petit Paysan - Hubert Charuel

Meilleur film documentaire
I Am Not Your Negro [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Raoul Peck (France/États-Unis/Belgique/Suisse)

Meilleur film d'animation - long métrage
Le Grand Méchant Renard et autres contes [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 - Benjamin Renner et Patrick Imbert

Meilleure photographie
Vincent Mathias - Au revoir là-haut

Meilleur montage
Robin Campillo - 120 battements par minute

Meilleure musique originale
Arnaud Rebotini - 120 battements par minute

Meilleur son
Olivier Mauvezin, Nicolas Moreau et Stéphane Thiébaut – Barbara

Meilleurs costumes
Mimi Lempicka - Au revoir là-haut

Meilleurs décors
Pierre Quefféléan - Au revoir là-haut

Meilleur court-métrage
Les bigorneaux - Alice Vial

Meilleur film d'animation - court métrage
Pépé le Morse - Lucrèce Andreae

Meilleur film étranger
Faute d’amour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Andreï Zviaguintsev
fiche film
]
 - Andreï Zviaguintsev (Russie/France/Belgique/Allemagne)

César d'honneur
Penélope Cruz

César du public
Raid Dingue [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 - Dany Boon

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.