email print share on facebook share on twitter share on google+

PRIX Suisse

Blue My Mind et L’Opéra de Paris grands gagnants aux Prix du cinéma suisse

par 

- La 21e édition de la cérémonie a partagé ses trophées les plus importants entre Suisse allemande et Suisse romande

Blue My Mind et L’Opéra de Paris grands gagnants aux Prix du cinéma suisse
Les gagnants des Prix du cinéma suisse 2018 (© EddyMotion)

Blue My Mind [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lisa Brühlmann
interview : Luna Wedler
fiche film
]
de la Zurichoise Lisa Brühlmann, produit par Tellfilm, grand favori pour les Prix du cinéma suisse avec sept nominations, est reparti de la cérémonie les mains pleines, avec le prix du meilleur film de fiction, celui du meilleur scénario et celui de la meilleure actrice pour Luna Wedler. Cette dernière, qui faisait partie des Shooting Stars au dernier Festival de Berlin, travaille actuellement sur de nombreux projets dont Midnight Runner [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hannes Baumgartner
fiche film
]
, le premier long-métrage de Hannes Baumgartner, produit par Contrast Film. Blue My Mind a été présenté en avant-première mondiale au Festival de San Sebastian (Nouveaux réalisateurs) et il a remporté de nombreux prix, dont meilleure mise en scène au Festival Max Ophüls de Sarrebruck. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Côté Suisse romande, le documentaire L’Opéra de Paris [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Stéphane Bron(produit par Bande à Part, Les Films Pelléas, RTS, Orange Studio et France 2 Cinéma), fort et raffiné, a raflé le trophée dans sa catégorie. C'est la troisième fois que Jean-Stéphane Bron obtient ce prix, après Mais im Bundeshuus: Le génie helvétique en 2004 et Cleveland Versus Wallstreet [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jean-Stéphane Bron
fiche film
]
en 2011. Pour le moment, L’Opéra de Paris est sorti dans neuf pays. Ses droits internationaux ont été vendus à quinze territoires en tout.

Mario [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, de Marcel Gisler (produit par Triluna Film), s'est dignement défendu et l'a emporté dans les catégories meilleur acteur (Max Hubacher) ainsi que meilleur interprète dans un second rôle (Jessy Moravec). Marcel Gisler a déjà triomphé à la cérémonie par le passé : F. est un salaud a gagné le prix du meilleur film de fiction en 1999 ; le fascinant Electroboy [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
a gagné les prix du meilleur documentaire et du meilleur montage en 2015.

Les documentaires Almost There [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, de Jacqueline Zünd (produit par Hugofilm et Intermezzo Films) et Pure Charcoal [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Robert Müller (produit par Zeitraum Film), ainsi que la coproduction avec l'Allemagne The Little Witch [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Mike Schaerer font aussi partie des lauréats. Ils ont gagné respectivement les prix du meilleur montage (Gion-Reto Killias), de la meilleure photographie (Pio Corradi) et de la meilleure musique de film (Diego, Lionel Vincent et Nora Baldenweg).

Parmi les courts-métrages, la victoire est allée à Facing Mecca de Jan-Eric Mack, et Airport de Michaela Müller a eu le prix du meilleur film d'animation. L'animation a été mise en avant cette année, à travers le prix d'honneur décerné à Georges Schwizgebel. Le prix spécial de l'académie est allé au maquilleur Thomas Nellen pour son travail sur le film Vacuum [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Christine Repond
fiche film
]
de Christine Repond.

Palmarès des Prix du cinéma suisse 2018 :

Meilleur film de fiction
Blue My Mind [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lisa Brühlmann
interview : Luna Wedler
fiche film
]
– Lisa Brühlmann

Meilleur documentaire
L’Opéra de Paris [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
– Jean-Stéphane Bron (Suisse/France)

Meilleur court-métrage
Facing Mecca – Jan-Eric Mack

Meilleur film d’animation
Airport – Michaela Müller (court-métrage)

Meilleur scénario
Lisa Brühlmann - Blue My Mind

Meilleure interprétation féminine
Luna Wedler - Blue My Mind

Meilleure interprétation masculine
Max Hubacher – Mario [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]

Meilleure interprétation dans un second rôle
Jessy Moravec – Mario

Meilleure musique de film
Diego, Lionel, Vincent et Nora Baldenweg – The Little Witch [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Allemagne/Suisse)

Meilleure photographie
Pio Corradi  Pure Charcoal [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]

Meilleur montage
Gion-Reto Killias Almost There [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.