email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Islande

Rúnar Rúnarsson fait Echo

par 

- Ce nouveau projet du réalisateur islandais a été sélectionné pour l'Atelier de la Cinéfondation du prochain Festival de Cannes

Rúnar Rúnarsson fait Echo
Le réalisateur Rúnar Rúnarsson (© Nimbus Film)

Rúnar Rúnarsson, le scénariste et réalisateur islandais auquel on doit le récit d'apprentissage Sparrows [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rúnar Rúnarsson
fiche film
]
(qui a ensuite gagné 21 prix dans le circuit des festivals), prépare un nouveau projet, qui sera son troisième long-métrage, intitulé Echo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rúnar Rúnarsson
fiche film
]
, présenté comme un "écho d'une société post-moderne, miroir du monde contemporain". L'idée est de "faire le portrait de différentes couches de la société irlandaise en suivant un déroulement linéaire" dans un style poétique, néo-vérité. Le scénariste-réalisateur prévoit de tourner en Islande de décembre 2018 à janvier 2019 in Iceland, car l'histoire se passe pendant le mois de l'Avent, jusqu'au réveillon du Nouvel An qui suit. La post-production se poursuivra ensuite jusqu'en avril 2019. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Rúnarsson a dévoilé qu'il prévoyait de bifurquer vers un cinéma d'observation et d'utiliser des fragments de réalité pour représenter des émotions. “La raison pour laquelle je fais des films, c'est que je veux communiquer des émotions, et je laisse ainsi toujours sur mon sujet une empreinte personnelle forte", dit-il. Sur l'histoire du film elle-même, il dit qu'il veut explorer "le chemin banal que nous suivons dans notre quête de bonheur et de sens. Si nous nous égarons dans l'ombre, c'est savoir qu'il y a la lumière qui peut nous guider, et quand on avance dans la lumière, on ne connaît notre chance que parce qu'on a connu l'obscurité", ce qui rappelle la dimension spirituelle de son deuxième long-métrage, Sparrows. Rúnarsson qualifie Echo de “film où la réalité est capturée, activée et mise en scène". 

Echo est produit par le réalisateur et Live Hide pour Nimbus Iceland ainsi que Lilja Ósk Snorrardóttir pour Pegasus Pictures, avec Birgitte Hald comme productrice déléguée. Le projet a été sélectionné pour participer au prochain Atelier de la Cinéfondation de Cannes. Il a d'ores et déjà reçu le soutien du Centre de la cinématographie islandais. Les producteurs du film cherchent présentement des coproducteurs, des agents de ventes et des festivals.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy