email print share on facebook share on twitter share on google+

CANNES 2018 Sélection Officielle / Un Certain Regard

Un Certain Regard mise sur les jeunes talents

par 

- Une forte présence européenne, six premiers longs et des films de Valeria Golino, Ulrich Köhler, Bi Gan et Ali Abbasi pour la sélection cannoise

Un Certain Regard mise sur les jeunes talents
Girl de Lukas Dhont

Révélé aujourd'hui à Paris comme l'ensemble de la Sélection officielle (lire l'article) du 71e Festival de Cannes (du 8 au 19 mai), le programme Un Certain Regard compte 15 longs métrages, un total qui devrait augmenter légèrement dans les jours qui viennent. Et la tonalité est la même que pour la compétition officielle avec un vaste renouvellement générationnel au rendez-vous (une tendance sans doute aussi la conséquence d’un refus d’une exposition à Un Certain Regard de la part de certains grands noms recalés de la chasse à la Palme d’Or et préférant tenter leur chance dans d’autres festivals ultérieurs).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Parmi les films retenus figurent trois premiers longs métrages français avec Gueule d’ange [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Vanessa Filho, Les Chatouilles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du duo Andréa Bescond - Eric Metayer, et Sofia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Meryem Benm'Barek
fiche film
]
 de la franco-marocaine Meyem Benm’Barek. Est également en course leur compatriote Antoine Desrosières avec A genoux les gars [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Antoine Desrosières
fiche film
]
.

Comme prévu, le Belge Lukas Dhont sera de la partie avec son premier long métrage, Girl [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lukas Dhont
fiche film
]
(qui fait le buzz depuis sa présentation en décembre au work-in-progress du festival de cinéma européen des Arcs).

Avec Euforia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
fiche film
]
, son second long de réalisatrice, l’Italienne Valeria Golino retrouvera le Certain Regard où elle avait dévoilé en 2013 son premier opus de cinéaste (Miele [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Valeria Golino
interview : Valeria Golino
fiche film
]
).

L’Europe sera également en vitrine avec Border [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ali Abbasi
fiche film
]
du Danois d’origine iranienne Ali Abbasi (apprécié au Panorama de la Berlinale 2016 avec son premier long, Shelley [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et dont le nouveau film est produit en délégué par la Suède), avec In My Room [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ulrich Köhler
fiche film
]
de l’Allemand Ulrich Köhler (couronné meilleur réalisateur en 2011 à Berlin avec La Maladie du sommeil [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ulrich Kohler
fiche film
]
) et avec Mon tissu préféré [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de la Syrienne Gaya Jiji (un premier long produit par la France avec l’Allemagne et la Turquie).

A noter aussi la présence tous azimuts de la production européenne avec The Harvesters [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Etienne Kallos
fiche film
]
 du Sud-Africain Etienne Kallos (premier long associant la France, la Grèce, la Pologne et l’Afrique du Sud), avec la coproduction argentino-espagnole El ángel [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Luis Ortega, avec le titre franco-chinois Long Day’s Journey Into Night [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Bi Gan, avec Rafiki [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Wanuri Kahiu
fiche film
]
de la Kényane Wanuri Kahiu (un film associant l’Afrique du Sud, le Kenya, la France, les Pays-Bas, l’Allemagne et la Norvège) et avec The Gentle Indifference of the World [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Adilkhan Yerzhanov
fiche film
]
du Kazakh Adilkhan Yerzhanov (coproduit par la France).

Un film indien complète l’affiche actuelle du Certain Regard où brillent tout particulièrement par leur absence les cinéastes nord-américains.

Les films sélectionnés :

Un Certain Regard

Border [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ali Abbasi
fiche film
]
 - Ali Abbasi (Suède/Danemark)
Sofia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Meryem Benm'Barek
fiche film
]
 - Meryem Benm'Barek (France/Qatar)
Les Chatouilles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Andréa Bescond, Eric Métayer (France)
Long Day's Journey into Night [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Bi Gan (France/Chine)
Manto - Nandita Das (Inde)
À genoux les gars [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Antoine Desrosières
fiche film
]
 - Antoine Desrosières (France)
Girl [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lukas Dhont
fiche film
]
 - Lukas Dhont (Belgique/Pays-Bas)
Gueule d'ange [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Vanessa Filho (France)
Euforia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
fiche film
]
 - Valeria Golino (Italie)
Rafiki [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Wanuri Kahiu
fiche film
]
 - Wanuri Kahiu (Afrique du Sud/Kenya/France/Pays-Bas/Allemagne/Norvège)
Mon tissu préféré [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Gaya Jiji (France/Allemagne/Turquie)
The Harvesters [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Etienne Kallos
fiche film
]
 - Etienne Kallos (France/Grèce/Pologne/Afrique du Sud)
In My Room [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ulrich Köhler
fiche film
]
 - Ulrich Köhler (Allemagne/Italie)
El ángel [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Luis Ortega (Argentine/Espagne)
The Gentle Indifference of the World [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Adilkhan Yerzhanov
fiche film
]
 - Adilkhan Yerzhanov (Kazakhstan/France)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.