email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BIF&ST 2018

Bertolucci, Tornatore et Storaro : trois personnalités oscarisées au Bif&st

par 

- La 9e édition du festival va se tenir à Bari du 21 au 28 avril. En lice : 12 films du monde entier et des leçons de cinéma par Martone, von Trotta, Favino, Ramazzotti et Albanese

Bertolucci, Tornatore et Storaro : trois personnalités oscarisées au Bif&st
Les réalisateurs Bernardo Bertolucci et Giuseppe Tornatore et le directeur de la photographie Vittorio Storaro

Le programme de la neuvième édition du Festival international Bif&st de Bari (21-28 avril) a été dévoilé : le prestigieux Teatro Petruzzelli accueillera comme toujours de nombreux films en avant-première, à commencer par le long-métrage d'ouverture, Roman J. Israel, Esq. de Dan Gilroy, avec Denzel Washington et Colin Farrell, suivi d'Unsane de Steven Soderbergh, de The Reports on Sarah and Saleem [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Muayad Alayan, de La Douleur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Emmanuel Finkiel
fiche film
]
d'Emmanuel Finkiel, avec Mélanie Thierry et Benoît Magimel, et de Prima che la notte [+lire aussi :
interview : Daniele Vicari
fiche film
]
de Daniele Vicari, avec Fabizio Gifuni et Lorenza Indovina

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Dans la section Panorama international du festival créé et dirigé par Felice Laudadio, présidé par Margarethe von Trotta, 12 films du monde entier vont être projetés que départagera un jury formé de 30 spectateurs et d'un président qui est cette année l'écrivain Gianluca Carofiglio. Ce jury attribuera trois Prix internationaux Bif&st : pour le meilleur réalisateur, le meilleur acteur et la meilleure actrice. Les films sélectionnés sont La Mauvaise Réputation [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Iram Haq
fiche film
]
d'Iram Haq, The Charmer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ardalan Esmaili
interview : Milad Alami
fiche film
]
de Milad Alami, Une part d’ombre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Samuel Tilman
fiche film
]
de Samuel Tilman, Fortuna [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Germinal Roaux, Barley Fields on the Other Side of the Mountain de Tian Tsering, 12th Man [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Harald Zwart
fiche film
]
de Harald Zwart, Anna’s Ward'Aleksej Fedorčenko, Xolo [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Giuseppe Valentino, The Last Note [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Pantelis Voulgaris, The Captain [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Robert Schwentke
fiche film
]
de Robert Schwentke; One Step Behind the Seraphim [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Daniel Sandu
fiche film
]
de Daniel Sandu et Vent du Nord [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Walid Mattar
fiche film
]
de Walid Mattar.

Les premiers et deuxièmes longs-métrages en lice dans la section ItaliaFilmFest sont A Ciambra [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jonas Carpignano
fiche film
]
de Jonas Carpignano, Brutti e cattivi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Cosimo Gomez, Coeurs purs [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Roberto De Paolis
fiche film
]
de Roberto De Paolis, Gatta Cenerentola [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alessandro Rak
fiche film
]
d'Alessandro Rak, Ivan Cappiello, Marino Guarnieri et Dario Sansone, Hannah [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Andrea Pallaoro, Figlia mia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Laura Bispuri
fiche film
]
de Laura Bispuri, Il contagio [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Matteo Botrugno, Daniele C…
fiche film
]
de Matteo Botrugno et Daniele Coluccini, La ragazza nella nebbia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Donato Carrisi, L’intrusa [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Leonardo Di Costanzo, Sicilian Ghost Story [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
fiche film
]
de Fabio Grassadonia et Antonio Piazza, Tito e gli alieni [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Paola Randi
fiche film
]
de Paola Randi et Veleno [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Diego Olivares. Les Leçons de cinéma, toujours très bien achalandées, seront menées cette année par Pierfrancesco Favino (samedi 21 avril), Micaela Ramazzotti (lundi 23), Antonio Albanese (mardi 24), Mario Martone (mercredi 25), Margarethe von Trotta (jeudi 26), Vittorio Storaro (vendredi 27) et Bernardo Bertolucci (samedi 28). De ce dernier, pour la clôture du samedi 28 avril, le festival va projeter, en présence du grand cinéaste, la version restaurée du Dernier tango à Paris par la Cinémathèque nationale du Centro Sperimentale di Cinematografia.

Le Bif&st 2018 prévoit deux rétrospectives : une dédiée à Marco Ferreri, organisée en collaboration avec la Cinémathèque du Centro Sperimentale et composée de longs- et courts-métrages ainsi que de documentaires et téléfilms et documentaires sur le réalisateur, plus une exposition photographique réalisée avec la Cinémathèque ; l'autre consacrée au producteur Franco Cristaldi réunissant films et débats, en présence de certains cinéastes dont Giuseppe Tornatore, d'actrices, d'acteurs et de critiques. Le 22 avril, le Teatro Petruzzelli accueillera un hommage à Armando Trovajoli intitulé "Armando Trovajoli : la musique entre théâtre et cinéma".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.